Aller au contenu principal

30 à 50% d'étudiants africains en moins dans les universités en France

Par H.L.B, Publié le 10/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Cette année, le nombre de candidatures des étudiants africains dans les universités françaises a bien diminué. Le président du comité de communication de la Conférence des présidents d’université (CPU), François Germinet, estime la baisse générale des demandes d’étudiants africains « de l’ordre de 30 % à 50 % ». « C’est ce qui ressort des remontées de terrain de la part des présidents d’université à l’échelle nationale », explique-t-il. A l’université de Cergy-Pontoise, dont il est le président, une diminution d’environ 30 % des candidatures africaines a été enregistrée.

 

En effet pour la rentrée 2019, un étudiant non originaire de l’Union européenne (UE) est obligé de verser 2 770 euros pour une année de licence à l’université, au lieu de 270 euros. Pour un master, il devra débourser 3 770 euros, contre 243 euros auparavant. Cette augmentation plus de dix fois supérieure aux tarifs consentis par un Européen, décourage les jeunes africains à poursuivre leurs études en France.

 

La réforme annoncée le 19 novembre dernier par le Premier ministre, Édouard Philippe est à l'origine de ce changement drastique. Cette « stratégie d’attractivité », baptisée « Bienvenue en France »,vise à porter de 343 000 à 500 000 le nombre d’étudiants étrangers à l’horizon 2027. Pour ce faire, le gouvernement compte simplifier la politique des visas, mais aussi augmenter significativement les droits d’inscription universitaires pour les étudiants extra-européens. Les montants des bourses seront toutefois triplés, et ce, afin "d'introduire davantage d’équité au sein des universités françaises", ajoute le ministre.

Vaccination : et si on se tournait vers d’autres fournisseurs ?

Le Maroc a reçu samedi 500.000 nouvelles doses du vaccin du laboratoire chinois Sinopharm, ce qui p...

Observatoires des télécommunications : le secteur est en pleine croissance

Ce dimanche 7 mars, l’Agence nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT) a publié les observatoires du secteur des télécommunications au Maroc. Dans ce rapport de sept pages, l'agence a ...

Le Maroc réceptionne 500.000 doses du vaccin de Sinopharm

Comme nous vous l'annoncions hier, le Dreamliner de la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) est revenu de Pékin ce dimanche avec un nouveau lot de vaccins anti-Covid-19 du laboratoire chinois Sin...

Femme marocaine : qui est-elle vraiment ?

Histoire, nom féminin. L’histoire s’est longtemps écrite au masculin chez nous. Nous vivons dans un...

Vaccin de Sinopharm : un avion de la RAM en route vers la Chine

Bonne nouvelle ! Des sources bien informées ont certifié à LeBrief qu'un Dreamliner de la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) a décollé ce samedi matin de l'aéroport Mohammed V de Casablanc...

Instance de probité : vote en commission mercredi

Le projet de loi sur l'instance de probité est à l’ordre du jour de la session extraordinaire au Pa...