Aller au contenu principal

Le Maroc et le Brésil créent un groupe d'amitié parlementaire

Par Nora Jaafar, Publié le 07/06/2019 à 15:32, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Les députés marocains et brésiliens ont créé un groupe d'amitié parlementaire qui s'appuie sur des décennies de liens bilatéraux solides entre les deux pays.

 

Lors de la première réunion du groupe, à laquelle a participé l'ambassadeur du Maroc à Brasilia, la sénatrice brésilienne Mara Gabrilli du parti socialiste démocratique a été élue présidente.

 

"Il s'agit d'un outil essentiel pour renforcer les relations bilatérales dans plusieurs domaines en vue d'améliorer la compréhension mutuelle entre les institutions législatives des deux pays ", a-t-elle déclaré, qualifiant de " gagnant-gagnant " le partenariat entre les parlements du Maroc et du Brésil.

 

Le Brésil a été à la tête des pays d'Amérique latine qui soutiennent l'intégrité territoriale et la souveraineté du Maroc sur le Sahara.

 

Les relations diplomatiques entre les deux pays remontent à 1884 lorsque le Brésil a ouvert un consulat à Tanger, puis un centre international de commerce.

 

En 1906, le ministre plénipotentiaire du Brésil à Lisbonne a présenté ses lettres de créance au sultan Moulay Abdelaziz du Maroc. Des relations diplomatiques complètes ont été établies lorsque le Brésil a nommé un ambassadeur à Rabat en 1962. Cinq ans plus tard, en 1967, le Maroc ouvre une ambassade à Rio de Janeiro, ancienne capitale du Brésil.

 

Les deux pays ont signé en 1999 un protocole d'accord sur les consultations politiques entre leurs ministères des Affaires étrangères respectifs.

 

Ces relations ont reçu un coup de pouce à la suite de la visite du roi Mohammed VI au Brésil en 2004, dans le cadre d'une tournée en Amérique latine.

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...

Le Conseil de coopération du Golfe exprime son soutien au Maroc

Ce mercredi 16 juin à Riyad, le conseil ministériel du Conseil de coopération du Golfe (CCG) a tenu sa 148e session. À l’issue de cette réunion, le CCG a publié un communiqué dans lequel il souligne l...

Arrivée du chef du mouvement Hamas au Maroc

Une première. Ce mercredi 16 juin à Rabat, Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, ainsi que d’autres politiciens marocains ont reçu Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, accompagné par une...

Maroc-Espagne : entre préoccupations et fake news

La responsable de la diplomatie espagnole a récemment exprimé son intention de rester discrète au s...

Sahara : le plan d’autonomie est la seule et unique solution, selon Omar Hilale

Dans un discours prononcé lundi devant le Comité des 24 de l’Organisation des Nations unies (ONU), le représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a réaffirmé que le plan d’autonomie ...