Aller au contenu principal

Les étudiants en médecine rejettent encore l'offre du gouvernement

Par Khansaa Bahra, Publié le 31/05/2019 à 13:18, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

À dix jours des examens, le gouvernement tente à nouveau de convaincre les étudiants en médecine et pharmacie de mettre fin au boycott afin de reprendre le cours normal de leurs études.

 

Saaïd Amzazi, ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, ainsi qu'Anass Doukkali, ministre de la Santé, ont tous deux tenu une conférence de presse ce mercredi 29 mai.

 

Ils ont annoncé aux étudiants que le gouvernement compte bien poursuivre le dialogue avec eux, mais seulement après les examens qui débutent le 10 juin.

 

Les étudiants en médecine ont rejeté, une nouvelle fois, cette alternative. Ils ne veulent plus de promesses, mais exigent "des changements immédiats".

 

"On veut un compromis au contenu clair prenant compte de nos revendications et apportant surtout des garanties de leur mise en oeuvre. À ce jour, les promesses faites par le gouvernement ne représentent pas le gage d’un changement concret et pérenne". Déclare au HuffPost Maroc le président du Conseil des étudiants en pharmacie de Rabat, Yahya Rhaouti, étudiant en 3e année de pharmacie.

 

La marche et le boycott se poursuivent encore. Hier, jeudi 30 mai, les étudiants en médecine, médecine dentaire et pharmacie se sont rassemblés devant le siège du ministère de la Santé à Rabat avant de se tourner vers le Parlement.

 

Les étudiants menacent de boycotter leurs examens de fin d'année, prévus le lundi 10 juin en cas de non-satisfaction de leurs revendications.

Le roi Mohammed VI ordonne la mise en place d'un dispositif spécial pour l'accompagnement des MRE

Dans un communiqué du cabinet royal publié ce dimanche, le Roi Mohammed VI a demandé la contribution de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour organiser et accompagner de la meilleure des faç...

Les voyageurs issus de la liste B n'ont plus besoin d'une autorisation exceptionnelle pour entrer au Maroc

L'annonce a été faite ce dimanche par le ministère de la Santé. Les conditions d’accès au territoire national pour les citoyens marocains résidant dans les pays de la liste B ont connu une modificatio...

Le ministère de la Santé appelle les citoyens au respect des mesures de précaution

Le ministère de la Santé a appelé, samedi, les citoyennes et les citoyens au respect strict des mesures de précaution et préventives anti-Covid-19. À l’approche des vacances d’été et de la fin de l...

Officiel: pas de pèlerinage pour les Marocains cette année

C'est officiel, les Marocains sont privés de pèlerinage cette année. En effet, le pèlerinage de cette année sera limité aux Saoudiens et aux résidents du même pays. L'Arabie saoudite va autoriser 60.0...

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...