Aller au contenu principal

Fusion PSA-FCA : le "oui, mais" de l'UE

Par J.R.Y, Publié le 21/12/2020 à 13:03, mis à jour le 06/01/2021 à 10:32
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
fusion psa-fca

La Commission européenne a enfin tranché à propos de la fusion entre Peugeot S.A (PSA) et Fiat Chrysler Automobiles (FCA). La commission a annoncé lundi avoir autorisé, en vertu du règlement de l'Union européenne (UE) sur les concentrations, le projet de fusion entre les deux entreprises automobiles  sous certaines conditions.

À l'issue de son enquête, la Commission craignait que l'opération, telle qu'initialement notifiée, ne porte atteinte à la concurrence sur le marché des petits véhicules utilitaires légers dans neuf États membres. Toutefois, FCA et PSA ont offert plusieurs engagements afin de dissiper ces craintes.

Il s'agit notamment d'une extension de l'accord de coopération actuellement en vigueur entre PSA et Toyota Motor Europe pour les petits véhicules utilitaires légers, en vertu duquel PSA produit les véhicules vendus par Toyota sous la marque Toyota principalement dans l'Union européenne. Cela se fera au moyen d'une augmentation de la capacité disponible pour Toyota et d'une réduction des prix de transfert des véhicules et des pièces de rechange/accessoires correspondants.

Les deux entreprises se sont, par ailleurs, engagées pour une modification des accords de réparation et d'entretien des voitures particulières et des véhicules utilitaires légers en vigueur entre PSA, FCA et leurs réseaux de réparateurs, afin de faciliter l'accès des concurrents aux réseaux de réparation et d'entretien de PSA et de FCA pour les véhicules utilitaires légers.

L'opération aboutira à la création du quatrième groupe automobile au monde qui se dénommera «Stellantis».

Covid-19 : nouveau rapport du CNP sur la situation de la presse

Le Conseil national de la presse (CNP) a rendu public son deuxième rapport sur "la presse marocaine...

Échanges extérieurs : des chiffres rassurants

L’Office des changes (OC) a publié cette semaine les indicateurs mensuels des échanges extérieurs à...

La décarbonation de l’industrie marocaine, une opportunité pour les acteurs économiques

Ce mercredi à Rabat, Hicham Guedira, directeur des infrastructures au ministère de l’Industrie et du Commerce, a affirmé que les acteurs économiques devraient bénéficier de la décarbonation de l’indus...

Marché de l’automobile : les ventes en hausse de 8,97% à fin novembre 2021

L’Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM) vient de publier ces statistiques mensuelles concernant le secteur. Selon ces chiffres, les ventes de voitures neuves au Maroc ...

Tourisme : la destination Maroc n’inspire plus confiance

Deux compagnies aériennes low-cost (Easyjet et Ryanair) ont décidé de suspendre leurs vols à destin...

La fiscalité peut-elle être efficace ?

Un impôt, d’accord, mais encore faut-il que ces bienfaits soient supérieurs à ses méfaits potentiels. Cependant, comment peut-on instaurer un système dans le cadre duquel les investissements publics d...