Aller au contenu principal

Covid-19 : Aït Taleb dévoile la stratégie de vaccination

Khalid Aït Taleb a fait ce lundi 23 novembre le point sur la campagne de vaccination contre la Covid-19. Lors de son intervention à la Chambre des représentants, le ministre de la Santé a annoncé que son département a élaboré une stratégie nationale de vaccination. Ainsi, cette opération, qui démarrera vers la mi-décembre, bénéficiera à au moins 80% des Marocains. D’après lui, quelque 2.888 centres de vaccination sont en cours de préparation dans le Royaume à cet effet.

Par H.L.B, Publié le 24/11/2020, mis à jour le 06/01/2021          Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
Covid-19 : Aït Taleb dévoile la stratégie de vaccination

«La campagne de vaccination contre la Covid-19 va bénéficier à au moins 80% des Marocains», c’est ce qu’a affirmé le ministre de la Santé Khalid Aït Taleb lors de son passage ce lundi 23 novembre à la Chambre des représentants. Selon la livraison de ce mardi 24 novembre de L’Économiste, le ministre a expliqué que son département a élaboré une stratégie nationale de vaccination, qui prendra effet dès que le Royaume recevra en décembre les premières doses de vaccin anti-coronavirus. Ainsi, cette opération vise à préserver la santé publique, à atténuer les effets socio-économiques de la pandémie et à réduire le nombre de décès quotidien. Le vaccin adopté par le Maroc est sûr et efficace, a assuré Aït Taleb, tout en apportant des précisions sur l’organisation et le déroulement de l’opération. Ainsi, il a avancé que cette dernière débutera «dans quelques semaines», et concernera tous les citoyens âgés de plus de 18 ans. Toutefois, l’initiative donnera d’abord la priorité aux "front-liners", en particulier le personnel médical et les agents d’autorités, les forces de sécurité, l’éducation nationale, les personnes âgées et celles vulnérables au virus.

 

De nouvelles commissions en charge de la stratégie de vaccination

Selon Hespress Fr, pour garantir la réussite de la stratégie de vaccination, Khalid Aït Taleb a indiqué que des commissions centrales ont été instaurées en vue de préparer les documents et les plans nécessaires à sa mise en œuvre. Notamment :

  • «Une commission technique pour l’élaboration des guides techniques et de formation des équipes ; 
  • Une commission du médicament pour les autorisations d’utilisation du vaccin ;
  • Une commission logistique en charge des ressources nécessaires ;
  • Une commission de la communication ;
  • Une commission de suivi et d’évaluation ;
  • Une commission technique composée des représentants de la Santé et de l’Intérieur pour superviser l’opération sur le terrain».

 

Le déroulement de la campagne

La campagne nationale de vaccination se fera selon deux protocoles : statique et mobile, soutient le ministre. H24Info rapporte que pour le premier protocole, les directions régionales de la santé sont en train d’établir 2.888 centres de vaccination à travers le Maroc. De leur côté, les autorités sanitaires ont déjà préparé les listes du personnel médical qui sera chargé de gérer et de superviser lesdits centres, dont les équipes doivent justifier d’une formation spéciale. «La phase finale de planification est presque terminée et nous avons déjà lancé le processus d’achat d’une quantité suffisante de doses de vaccin», affirme Aït Taleb en invitant les Marocains qui souhaitent recevoir le vaccin Covid-19 à se rendre à ces centres médicaux.

S’agissant du protocole mobile, il concerne les citoyens qui ne peuvent pas se déplacer aux centres de vaccination. Dans le cadre de la stratégie du ministère, des équipes médicales visiteront ainsi les personnes à haut risque ainsi que les effectifs de certaines installations, telles que les usines, les administrations publiques et les prisons, afin de veiller à leur vaccination. Enfin, le ministre a souligné que cette campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 ne sera pas très différente des autres campagnes annuelles au Maroc. Et, bien qu’il n’ait pas précisé le coût du vaccin, plusieurs rumeurs circulant ces derniers jours affirment que la vaccination sera gratuite malgré le prix élevé d’acquisition du vaccin, et sera considérée comme un service public au Maroc.

Variante de la Covid-19 : des vols suspendus

Les autorités compétentes ont pris la décision d'interdire, à titre préventif, l'accès au territoire national, à partir du 19 janvier 2021 et jusqu’à nouvel ordre, des avions et des passagers en prove...

Covid-19 : 1er cas de la variante britannique au Maroc

Le ministère de la Santé annonce ce lundi soir la découverte du premier cas d'infection à la nouvelle variante de la Covid-19 au Maroc. Il s'agit de la variante britannique du virus diagnostiquée c...

Gestion de la pandémie : le Maroc est parmi les premiers pays d’Afrique

Dans une note sur l’approche de l’impact de la pandémie et les effets de son mode de gestion sur la croissance, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) souligne que «le Maroc a déployé un effort considérab...

Éducation : où en est la réforme ?

Dans le cadre d’une réunion tenue le vendredi 15 janvier et présidée par le Chef du gouvernement Sa...

Vaccins anti-Covid-19 : pourquoi tant de retard ?

Les nouvelles ne sont pas bonnes. Les premières livraisons des vaccins d’AstraZeneca et de Sinophar...

Abdellatif Kabbaj élu Personnalité de l’année du secteur du tourisme

En partenariat avec la Confédération nationale du tourisme (CNT) et l’Office national marocain du tourisme, le journal en ligne spécialisé Tourisma Post a mené un sondage pour élire la personnalité de...