Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Monde / Elections en inde : Modi promet de faire de l’Inde une grande puissance

Elections en inde : Modi promet de faire de l’Inde une grande puissance

Temps de lecture : 3 minutes

Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Narendra Modi (parti BJP), le premier ministre sortant, axe sa campagne sur le nationalisme et promet de faire de l’Inde une grande puissance dans l’espoir de décrocher la majorité des 543 députés de la Chambre basse du Parlement avant le 19 Mai.

Temps de lecture : 3 minutes

En Inde, Narendra Modi est considéré homme du peuple. Le nationaliste hindou aspire à décrocher un deuxième mandat à la tête de l’Inde et devenir un des premiers ministres les plus puissants dans l’Asie du Sud.

Quand Narendra Modi entre en scène, il prononce un discours plein de ferveur nationaliste. Ensemble, dit-il à la foule, ils vont créer une « nouvelle Inde », nationaliste, à l’économie moderne et numérique, qui se placerait parmi les grandes puissances de la planète : Un endroit où les forces armées sont respectées, les dépravés sont craintifs et les terroristes sont tués « chez eux ». Modi veille sur la nation, a-t-il déclaré, tandis que ses adversaires la ruinent.

Près de 900 millions d’électeurs sont sur le point de choisir le leader de la plus grande démocratie au monde à partir de ce jeudi. Mais Modi considère les élections comme un référendumsur un seul homme : lui-même.

Le Congrès national indien (INC), que le BJP a battu lors des élections de 2014, est devenu le plus puissant concurrent du premier ministre. Dans son manifeste électoral, l’INC a promis un revenu garanti aux 20% les plus pauvres de l’Inde, de bons soins de santé, le droit à un logement abordable et une réduction du chômage au cours des cinq prochaines années.

Les partis d’opposition tentent d’empêcher le Premier ministre Narendra Modi de remporter un second mandat. Mais les sondages suggèrent que le leader nationaliste hindou pourrait remporter le vote.

Le Pakistan et son Premier ministre Imran Khan soutiennent Narendra Modi dans les sondages de Lok Sabha. Imran Khan a déclaré que la paix avec l’Inde sur le territoire du Cachemire serait « formidable » pour la région dans son ensemble. Il est bon de rappeler que ces deuxpersonnes ont failli déclencher une guerre au Cachemire il y a moins de deux mois…

« Le Pakistan et le Premier ministre Imran Khan veulent que les émeutes se propagent en Inde. C’est pourquoi le Pakistan soutient Modi ouvertement dans les sondages », Kejriwal, le premier ministre de Delhi, a publié sur son Twitter en hindi.Il a également affirmé ce jeudi 11 avril que ce que le Pakistan n’avait pas pu faire depuis 70 ans, leur « ami » Modi l’a fait en cinq ans : c’est porter atteinte à la fraternité indienne.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Tarification du carbone : clé de voûte de la lutte contre le changement climatique

Dans le contexte actuel de l'économie mondiale, la corrélation entre les activités économiques et les émissions de gaz à effet de serre (GES…

Iran : quels enjeux à venir après la mort du président Raïssi?

L’officialisation de la mort du président iranien, Ebrahim Raïssi a été faite ce lundi 20 mai, suite à un accident d’hélicoptère qui transpo…

ONU : l’UNRWA, cible d’une campagne israélienne

«Aujourd’hui, une campagne insidieuse visant à mettre fin aux opérations de l’UNRWA est en cours, avec de graves implications pour la paix e…

Iran Vs Israël : faut-il craindre une escalade ?

Un fait inédit s’est produit ce week-end dans la nuit du samedi à dimanche : la République islamique d’Iran a lancé une attaque contre l’Éta…

Rapport mondial sur le bonheur : les Marocains moins heureux qu’avant

À l'occasion de la journée mondiale du bonheur, célébrée hier, l’Organisation des Nations Unies a dévoilé son rapport annuel sur les pays le…

La neutralité sur le Sahara : la droite espagnole défie Sanchez

À l'Assemblée nationale espagnole, l'opposition intensifie son offensive politique contre le premier ministre, Pedro Sanchez. Celle-ci cherc…

Gaza : le Maroc achemine 40 tonnes d’aide humanitaire via le territoire israélien

Traditionnellement, les secours destinés à Gaza transitaient par l'Égypte ou étaient parachutés. Cette dernière méthode comporte des risques…

Gaza : les pourparlers de trêve entre le Hamas et Israël continuent au Caire

Après cinq mois d'affrontements intenses entre le Hamas et Israël, la perspective d'une trêve dans la bande de Gaza à l'approche du Ramadan …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire