Aller au contenu principal

El Othmani : Plus de 138 000 emplois créés dans le secteur public

Par H.L.B, Publié le 28/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le chef du gouvernement Saadeddine El Othmani a annoncé lundi que son cabinet a créé plus de 138.791 emplois dans le secteur public dans le cadre des lois de finances 2017, 2018 et 2019.

 

La déclaration d'El Othmani à la Chambre des représentants s'inscrit dans une série de protestations nationales condamnant le manque d'opportunités d'emploi et le taux de chômage au Maroc.

 

Le chef du gouvernement a affirmé que le nombre d'emplois créés dans le secteur public avait augmenté par rapport à la période 2012-2016, où seulement 71 442 postes avaient été proposés.

 

El Othmani a ajouté que son gouvernement a mis en place une série de mesures pour réduire davantage le taux de chômage.

 

Ces dispositifs prévoient le soutien des programmes d'emploi et l'intensification des efforts du gouvernement dans le domaine de l'emploi public.

 

"Les programmes d'emploi ont contribué à l'obtention de résultats significatifs en matière de réduction du taux de chômage, en suivant 201 241 chercheurs d'emploi dans le cadre du programme d'intégration."

 

El Othmani a ajouté que ces programmes ont contribué à la réalisation des objectifs en atteignant 102 581 entrepreneurs indépendants à la fin du mois d'avril 2019, par rapport à 32 400 en 2015.

 

Le politicien a également expliqué que les mesures du gouvernement visent à créer des opportunités d'emploi et à soutenir les jeunes, soulignant qu'elles ont contribué de manière significative à réduire le taux de chômage.

 

Pression du chômage

Face à la pression du chômage et des protestations sociales, le gouvernement s'est engagé à apporter plusieurs améliorations aux programmes dans l'espoir d'assurer une meilleure éducation et de garantir des perspectives d'emploi aux étudiants après leurs cursus.

 

Le roi Mohammed VI a fait du taux de chômage une priorité dans la plupart de ses récents discours et réunions avec le gouvernement.

 

Le 28 février dernier, le roi a présidé une réunion de travail avec le gouvernement pour discuter des projets d'amélioration de la formation professionnelle, du fonctionnement et des méthodes pédagogiques.

 

Le souverain a demandé au gouvernement d'améliorer les programmes de formation professionnelle, ce qui, selon lui, pourrait accroître l'emploi.

 

Le taux de chômage demeure élevé chez les jeunes de 15 à 24 ans, soit 27,5 %, selon les statistiques publiées par le Haut Commissariat au Plan (HCP) plus tôt cette année. Le taux de chômage global du Maroc a légèrement baissé, passant de 10,2 % à 9,8 % entre 2017 et 2018.


  • Partagez

Lois électorales : toujours pas de consensus

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a rencontré les partis politiques afin d’écouter leurs ...

Le Maroc préside la 64e Conférence générale de l’AIEA

Ce lundi 21 septembre, le Maroc a été officiellement élu président de la 64e Conférence générale de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) à Vienne. Le Royaume assume pour la première fo...

Plusieurs adjoints de Aziz Rabbah testés positifs à la Covid-19

Dans son édition de ce mardi 22 septembre, le quotidien arabophone Al-Akhbar rapporte qu’après Aziz Rabbah, ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement durable, plusieurs de ses adjoints ains...

Aziz Rabbah transféré à l’hôpital militaire de Rabat

Dans son édition de ce lundi 21 septembre, le quotidien arabophone Al-Akhbar a rapporté que Aziz Rabbah, ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement durable, a été transféré à l’hôpital milit...

Le Maroc remporte un siège au Comité des droits de l’Homme de l’ONU

À l’issue d’un vote qui a eu lieu lors de la 38e réunion des États membres au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, tenue ce jeudi 17 septembre à New York, le Maroc a été élu au...

Covid-19 : Aït Taleb à "maux" couverts

Intervenant ce jeudi 17 septembre devant la Commission des secteurs sociaux à la Chambre des représ...