Aller au contenu principal

La Banque mondiale insiste sur le maintien des écoles ouvertes

La Banque mondiale a récemment publié une note sur la situation actuelle du système éducatif au Maroc. Intitulée «Maroc : pour un système éducatif performant au sortir de la Covid-19», cette note souligne que la fermeture des écoles durant le confinement a entraîné la perte d’au moins trois mois d’apprentissage chez près de 10 millions d’élèves à travers le Royaume. Elle invite le gouvernement à «maintenir l’ouverture des écoles, dans la mesure du possible et dans le respect des mesures sanitaires».

Par Mohamed Laabi, Publié le 03/11/2020 à 11:24, mis à jour le 03/11/2020 à 15:17
Teaser Media
Ecoles

La Banque mondiale a dévoilé le 27 octobre dernier sur son site officiel, un rapport sur les effets de la pandémie du coronavirus sur l’apprentissage et la scolarité des enfants au Maroc. Le moins que l’on puisse dire est que ce rapport tire la sonnette d’alarme sur les dégâts collatéraux du confinement sur le système éducatif du Maroc.

Ainsi, la Banque mondiale a d’abord souligné que la Covid-19, a fragilisé les quelques avancées du Maroc en la matière précisant que les mesures de confinement, qui ont notamment conduit à la fermeture des établissements scolaires, ont entraîné «la perte d’au moins trois mois d’apprentissage chez environ 900.000 enfants d’âge préscolaire, huit millions d’élèves du primaire et du secondaire, et un million d’étudiants du supérieur».

La note intitulée «Maroc : pour un système éducatif performant au sortir de la Covid-19» précise également que malgré les mesures rapides prises par le ministère de l’Éducation nationale pour réduire au minimum les pertes d’apprentissage pendant la crise, les disparités d’accès à l’enseignement à distance risquent de creuser davantage les inégalités dans l’éducation, rapporte Maroc Hebdo.

Par ailleurs, la Banque mondiale affirme que le système de l’enseignement à distance a sérieusement impacté les élèves les plus vulnérables, en particulier ceux dépourvus du matériel numérique et informatique ou de la connexion internet.

 

Priorité au maintien de l’ouverture des écoles

Selon la Banque mondiale, il est impératif que les écoles restent ouvertes et que l’apprentissage se fasse en présentiel. «Il est important de maintenir les écoles ouvertes, dans la mesure du possible et dans le respect de règles sanitaires strictes, afin de donner aux élèves les meilleures chances d’apprentissage et de combler les lacunes», note la Banque mondiale.

La représentation de l’Unicef au Maroc soutient qu’il est également «plus que nécessaire d’offrir des cours de rattrapage», rapporte le journal Les Inspirations Éco dans son édition du mardi 3 novembre 2020. Saïd Amzazi, ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a déclaré que le passage du présentiel à l’enseignement à distance (et vice versa) dépendra de la situation épidémiologique.

De son côté, la France qui a décidé de se remettre en confinement le 28 octobre dernier a maintenu les cours en présentiel. Seuls les étudiants universitaires suivront des cours à distance. Cependant, les établissements sont soumis à un protocole sanitaire renforcé, rapporte Le Monde. Ce nouveau système impose, outre des limitations de déplacement à la cantine ou dans la cour de récréation, le port du masque dès l’âge de 6 ans.

Concours d’accès des AREF : les étudiants montent au créneau

En plus des syndicats de l’enseignement, plusieurs étudiants ont manifesté leur refus des récentes ...

Variant Omicron : le monde se barricade

Face aux incertitudes liées à la dangerosité et à la transmissibilité du variant Omicron de la Covi...

Voici les nouvelles conditions d’accès au territoire national

Le Maroc vient de mettre à jour les conditions d’accès au territoire national. En plus de la liste A et B, le ministère de la Santé a ajouté une liste C des pays à risque élevé (au nombre de sept). Ce...

Air France renforce son programme de vols avec le Maroc

En prévision de la fermeture des frontières aériennes du Maroc, la compagnie Air France a annoncé ce vendredi 26 novembre le renforcement de son programme de vols à destination et en provenance de Cas...

Les chiffres alarmants des violences à l’égard des femmes

Le coup d’envoi de la 19e édition de la Campagne nationale de sensibilisation pour la lutte contre ...

Affaire Omar Radi et Imad Stitou : report du procès au 9 décembre

La deuxième audience en appel des journalistes Omar Radi et Imad Stitou, initialement prévue jeudi 25 novembre, a été ajournée au 9 décembre prochain par la Cour d’appel de Casablanca. Radi était prés...