Aller au contenu principal

Algérie : les présidentielles en juillet désormais impossibles ?

Par Khansaa Bahra, Publié le 27/05/2019 à 14:59, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Seules deux personnalités " sans envergure " ayant déposé leur candidature dans les délais, la presse algérienne estime lundi peu probable une tenue le 4 juillet de la présidentielle censée élire le successeur d'Abdelaziz Bouteflika.

 

Selon la presse algérienne, il s'agit de Abdelhakim Hamadi et Hamid Touahri.

 

Dr Abdelhakim Hamadi, Vétérinaire et chef d'une entreprise de médicaments pour animaux, âgé de 53 ans, avait déjà déposé un dossier de candidature pour la présidentielle de 2014, retoqué par le Conseil constitutionnel.

 

Hamid Touahri, ingénieur en mécanique aéronautique, avait été candidat en 2017 aux municipales dans sa commune d'El Attaf, à 140 au sud-ouest d'Alger, mais n'avait pas été élu.

 

Le quotidien francophone El Watan s'interroge : " Que se passera-t-il après le renvoi de l'élection présidentielle ? " Il estime dans l'édition du lundi 27 mai qu'il est "peu probable que ces deux-là aient réussi à réunir" les parrainages exigés et  que " l'élection du 4 juillet sera sans aucun doute reportée ou annulée ".

 

Le quotidien gouvernemental El Moudjahid, pour sa part, envisage encore un maintien du scrutin, estimant qu'il faut attendre quelques jours la délibération du Conseil constitutionnel pour savoir si la présidentielle du 4 juillet sera maintenue ou reportée. Mais prévient-il: "son annulation est impossible (...) l'élection, socle au demeurant de toute démocratie n'est pas une option, mais un impératif".

Discours royal : le roi Mohammed VI tend la main à l'Algérie

Le Roi Mohammed VI a adressé, ce samedi, un discours à la Nation à l'occasion du 22e anniversaire de son accession au Trône de Ses glorieux ancêtres. Le Souverain a mis l'accent sur trois principaux s...

Fête du Trône : histoire d'une célébration

La pandémie de Covid-19 vient chambouler pour la 2e année consécutive les festivités de la fête du ...

Le Maroc moderne du roi Mohammed VI

Grâce à la vision éclairée du roi Mohammed VI, à ses instructions et ses orientations, le Maroc a p...

Le chef de la diplomatie israélienne bientôt au Maroc

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, se rendra au Maroc dans le cadre d’une visite officielle les 11 et 12 août. Selon Times of Israel, ce déplacement marquera l’inauguration off...

Affaire Pegasus : le Maroc poursuit ses contestations judiciaires

Après avoir porté plainte contre le Consortium Forbidden Stories et Amnesty International dans le c...

USA-Maroc : le partenariat des deux pays de plus en plus fort

Joey Hood, secrétaire américain d’État adjoint par intérim aux affaires du Proche-Orient, a loué le partenariat entre le Maroc et les États-Unis lors de sa visite à Rabat. Ce mercredi 28 juillet, Hood...