Aller au contenu principal

Biodiversité : en 50 ans, 68% de la faune sauvage a disparu

Par Khansaa B., Publié le 10/09/2020, mis à jour le 10/09/2020
Teaser Media
faune sauvage

Ce jeudi 10 septembre, le Fonds mondial pour la nature (WWF) a dévoilé dans un rapport, baptisé "Planète vivante", l’Indice planète vivante, outil de référence publié tous les deux ans. Selon ce document, entre 1970 et 2016, soit en moins de 50 ans, le monde a perdu 68% de sa population d’animaux sauvages.

Dans le détail, entre 1970 et 2016, les populations de vertébrés, notamment les poissons, les oiseaux, les mammifères, les amphibiens et les reptiles, ont chuté de 60% au niveau mondial et de 89% dans les tropiques, l’Amérique du Sud et l’Amérique centrale. Ce rythme, qui est aujourd’hui cent à mille fois supérieur que celui dont les espèces ont décliné au cours des temps géologiques, est le plus rapide jamais calculé. «Depuis 30 ans, nous voyons la chute s’accélérer et ça continue dans la mauvaise direction», a déclaré Marco Lambertini, directeur mondial du WWF. «Tous les voyants de notre planète sont au rouge avec le message : échec système. (...) Nous assistons à la destruction de la nature par l’humanité. (...) De fait, c’est un écocide».

Cette faune sauvage a disparu principalement à cause de la perte et la dégradation de son habitat et la surexploitation, liées à l’activité humaine, a averti le WWF. Les principales menaces qui pèsent aujourd’hui sur la biodiversité incluent l’agriculture intensive, la dégradation des sols, la surpêche, le dérèglement climatique, la pollution plastique, etc. Et d’ajouter qu’à ce jour, «seulement un quart des terres ont échappé aux activités humaines. Un chiffre qui devrait chuter à seulement 10% en 2050 si l’on ne change rien». Inquiétant, puisqu’en s’attaquant au capital naturel de la planète, l’Homme se met lui-même en danger.

Vaccins anti-Covid-19 : une problématique mondiale

Les vaccins, encore les vaccins, toujours les vaccins. On ne parle que de ça partout dans le monde. Que ce soit dans les médias, dans l’espace public ou dans les cercles dirigeants, c’est le sujet pré...

Croissance mondiale : le FMI plus optimiste

Le Fonds monétaire international (FMI) a dévoilé mardi des prévisions économiques mondiales globalement plus optimistes pour 2021. Selon l’institution de Bretton Woods, à la faveur de la campagne d...

Italie : démission du chef du gouvernement

Le Chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a remis mardi sa démission au président Sergio Mattarella, qui lui a demandé d’expédier les affaires courantes, selon un communiqué de la présidence de l...

Portugal : le président Marcelo Rebelo de Sousa réélu

Sans surprise, les Portugais ont reconduit dimanche leur président, le conservateur modéré Marcelo Rebelo de Sousa, à l'issue d'un scrutin réalisé en pleine tourmente sanitaire et marqué par une impor...

Israël ouvre une ambassade aux Émirats arabes unis

Ce dimanche 24 janvier, Israël a ouvert une ambassade aux Émirats arabes unis. Selon le ministère émirati des Affaires étrangères, cette inauguration est une démarche historique, qui intervient&n...

Davos : la Chine et la Covid-19 sous le feu des projecteurs

Le Forum économique mondial (WEF) s’ouvre ce lundi 25 janvier. Crise du coronavirus oblige, ce rendez-vous, qui se tient habituellement à Davos, aura cette année un format 100% virtuel. Lors de l’édit...