Aller au contenu principal

Création d’une commission de suivi de la mise en œuvre du caractère officiel de l’amazigh

Par Khansaa Bahra, Publié le 04/09/2020 à 11:58, mis à jour le 04/09/2020 à 17:15
Teaser Media
Saad Dine El Otmani

Ce jeudi 3 septembre, le Conseil de gouvernement a adopté un projet de décret relatif à l’application du tifinagh, caractère officiel de la langue amazighe. Ceci intervient un an après la publication au Bulletin officiel de la loi organique 16.26 sur la langue amazighe.

Présenté par Othmane El Ferdaous, le ministre de la Culture, le projet de décret n° 2.60.600 fixe «la composition et les modalités de fonctionnement de la Commission interministérielle permanente chargée du suivi et de l’évaluation de la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe». Selon un communiqué publié à l’issue de la réunion, l’objectif du texte est de mettre en œuvre les dispositions «de la loi organique n° 16.26 fixant les étapes de la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe et les modalités de son intégration dans l’enseignement et dans les différents secteurs prioritaires de la vie publique». La décision de jeudi concerne l’article 34 de la loi, qui appelle à la création d’une «commission ministérielle permanente» chargée de «surveiller, évaluer et activer l’alphabet officiel de la langue amazighe» au Maroc.

Lors d’un point de presse, Saïd Amzazi, ministre de l’Éducation et porte-parole du gouvernement, a expliqué que le nouveau projet de décret décrit la composition, les fonctions et les objectifs de la commission de surveillance du tifinagh. Cette commission, qui sera présidée par Saad Dine El Otmani, Chef du gouvernement, doit évaluer les décisions relatives à tifinagh et produire un résumé annuel de la mise en œuvre de l’alphabet. La commission, qui doit convoquer au moins deux réunions par an, accueillera favorablement la participation de toute autre autorité gouvernementale, institution publique ou organe, ainsi que de toute personne «dont la présence est jugée utile par le président de la Commission».

Affaire Brahim Ghali : l’ex-cheffe de la diplomatie espagnole sera auditionnée le 4 octobre

L’ex-ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, sera auditionnée le 4 octobre prochain à 13h par le juge d’instruction du tribunal de Saragosse. Cette audience s’inscrit dans l...

Les frontières du Maroc avec Sebta et Melilia resteront fermées jusqu’au 31 octobre

L’Espagne a décidé de prolonger d’un mois la fermeture des frontières de Sebta et Melilia avec le Maroc. Cette décision a été signée par Fernando Grande-Marlaska, ministre de tutelle, qui a prolongé l...

Nouveau gouvernement : quelle est la prochaine étape ?

L’identité des profils éligibles aux postes ministériels dans le prochain gouvernement sera bientôt...

Coalition RNI-PAM-PI : quelles sont les chances de briller ?

Dans ce podcast, TelQuel s’intéresse à la coalition gouvernementale 2021-2026 et ses perspectives de réussite. Le journal reçoit Nabil Abdel, enseignant chercheur, membre du mouvement Maan, et Mehdi L...

Guelmim : le parquet classe l'affaire du décès de Abdelouahab Belfquih

Abdelouahab Belfquih s'est bel et bien suicidé. C'est la conclusion de l'enquête menée par le parquet à Guelmim. Le Procureur général du Roi près la Cour d'appel de Guelmim a annoncé, vendredi, que...

Quelle place pour l'opposition dans la nouvelle Chambre des représentants ?

Maintenant que la majorité est formée, les autres partis politiques marocains passent automatiqueme...