Aller au contenu principal

Fausse alerte à la bombe pour détourner l'avion de ses parents

Un étudiant de 23 ans a été arrêté après avoir lancé une fausse alerte à la bombe afin d'éviter de voir ses parents.

Par Khansaa B., Publié le 23/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Un avion français de la compagnie EasyJet a été contraint d'effectuer un atterrissage d'urgence à la suite d'une alerte à la bombe lancée par un étudiant qui voulait empêcher ses parents de lui rendre visite. L'étudiant de 23 ans a dénoncé vendredi dernier la menace anonyme contre le vol EasyJet reliant Lyon à Rennes.

 

"Écoutez-moi attentivement, l'avion Easyjet en provenance de Lyon vers Rennes ne décollera pas, sinon il explosera". L'étudiant avait utilisé un logiciel pour modifier sa voix.

 

Le vol EZY4319 aurait transporté 159 passagers, mais aurait été obligé de faire demi-tour et de rentrer à Lyon peu après le décollage.

 

La police a ensuite arrêté l'homme qui avait avoué avoir communiqué "de fausses informations compromettant la sécurité d'un avion en vol".

 

Ses parents voyageaient à bord de l'avion et il ne voulait pas les voir, à tel point qu'il a lancé ce sordide canular. Le procureur général de Rennes a confirmé dans une déclaration: " L'auteur des faits a été identifié".

 

"C'est un étudiant rennais de 23 ans qui n'a pas souhaité que ses parents, qui étaient à bord de cet avion, le rejoignent à Rennes".

 

Le vol était opéré par un avion de remplacement et un équipage de London Luton. L'étudiant dont on ignore encore l'identité a reconnu les faits devant le tribunal correctionnel. Il risque une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à cinq ans et une amende de 75 000 euros.

 

Si l’étudiant a pris soin de modifier sa voix, il s’est servi de son téléphone portable personnel… « C’est la plus grosse erreur de toute ma vie », regrette ce fils de « bonne famille » qui passait ses journées à fumer du cannabis lorsqu’il n’était pas en cours. « Mes parents pensaient que tout cela était derrière moi, ils se seraient rendu compte de mon addiction en venant dans mon appartement », explique-t-il. Le jeune homme affirme avoir tenté de les dissuader quelques jours auparavant, sans succès.

 

"Le capitaine a pris la décision à titre de précaution seulement", a déclaré le porte-parole. " L’appareil a atterri sans encombre et a été accueilli par les pompiers et la police conformément aux procédures. Les passagers ont débarqué normalement et ont reçu des informations et des rafraichissements.


  • Partagez

Le Maroc co-organise un événement sur le rôle de la jeunesse dans l’action climat

Ce mardi 29 septembre, à la veille du premier Sommet des Nations-Unies sur la biodiversité, prévu mercredi à New York, la mission permanente du Maroc auprès des Nations Unies (ONU) à New York a co-org...

Nouvelle condamnation à la peine de mort

Alors que les derniers actes criminels perpétrés contre des mineurs ont relancé le débat sur la pei...

Entrée en vigueur de la loi sur le droit d’accès à l’information

Ce lundi 28 septembre, alors que le monde célébrait la Journée internationale de l’accès universel à l’information, le Maroc a commémoré cette occasion avec l’entrée en vigueur de la loi n° 13.31 rela...

Coronavirus : la situation reste sous contrôle

Dans son bilan bimensuel relatif à la situation épidémiologique au Maroc, le ministère de la Santé ...

Décès de Chama Zaz : les condoléances du roi Mohammed VI

Ce lundi 28 septembre, Chama El Hammoumi, diva de la "Aita Jablia" connue sous le nom de Chama Zaz, est décédé à l’âge de 70 ans. L’icône de la taktouka s’est éteinte à Taounate des suites d’une longu...

Tourisme : assouplissement des mesures aux frontières

C'est une information qui devrait satisfaire les opérateurs touristiques. Selon deux sources professionnelles sûres qui se sont confiées à Médias24, «la décision de supprimer l'obligation de présenter...