Aller au contenu principal

Fausse alerte à la bombe pour détourner l'avion de ses parents

Un étudiant de 23 ans a été arrêté après avoir lancé une fausse alerte à la bombe afin d'éviter de voir ses parents.

Par Khansaa B., Publié le 23/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Un avion français de la compagnie EasyJet a été contraint d'effectuer un atterrissage d'urgence à la suite d'une alerte à la bombe lancée par un étudiant qui voulait empêcher ses parents de lui rendre visite. L'étudiant de 23 ans a dénoncé vendredi dernier la menace anonyme contre le vol EasyJet reliant Lyon à Rennes.

 

"Écoutez-moi attentivement, l'avion Easyjet en provenance de Lyon vers Rennes ne décollera pas, sinon il explosera". L'étudiant avait utilisé un logiciel pour modifier sa voix.

 

Le vol EZY4319 aurait transporté 159 passagers, mais aurait été obligé de faire demi-tour et de rentrer à Lyon peu après le décollage.

 

La police a ensuite arrêté l'homme qui avait avoué avoir communiqué "de fausses informations compromettant la sécurité d'un avion en vol".

 

Ses parents voyageaient à bord de l'avion et il ne voulait pas les voir, à tel point qu'il a lancé ce sordide canular. Le procureur général de Rennes a confirmé dans une déclaration: " L'auteur des faits a été identifié".

 

"C'est un étudiant rennais de 23 ans qui n'a pas souhaité que ses parents, qui étaient à bord de cet avion, le rejoignent à Rennes".

 

Le vol était opéré par un avion de remplacement et un équipage de London Luton. L'étudiant dont on ignore encore l'identité a reconnu les faits devant le tribunal correctionnel. Il risque une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à cinq ans et une amende de 75 000 euros.

 

Si l’étudiant a pris soin de modifier sa voix, il s’est servi de son téléphone portable personnel… « C’est la plus grosse erreur de toute ma vie », regrette ce fils de « bonne famille » qui passait ses journées à fumer du cannabis lorsqu’il n’était pas en cours. « Mes parents pensaient que tout cela était derrière moi, ils se seraient rendu compte de mon addiction en venant dans mon appartement », explique-t-il. Le jeune homme affirme avoir tenté de les dissuader quelques jours auparavant, sans succès.

 

"Le capitaine a pris la décision à titre de précaution seulement", a déclaré le porte-parole. " L’appareil a atterri sans encombre et a été accueilli par les pompiers et la police conformément aux procédures. Les passagers ont débarqué normalement et ont reçu des informations et des rafraichissements.

Université Mundiapolis : le ministre de la Justice explique la gouvernance de l’administration judiciaire

Ce lundi 18 janvier, Mohamed Ben Abdelkader, ministre de la Justice, a pris part à une table ronde organisée par l’Institut des Sciences politiques, juridiques et sociales de l’université Mundiapolis ...

Les ménages marocains pas très confiants

Le Haut-commissariat au Plan (HCP) vient de publier sa note d'information relative aux résultats de l'enquête de conjoncture auprès des ménages au titre du 4e trimestre de 2020. Il en ressort que...

Covid-19 : comment identifier et contrer les nouvelles variantes ?

Abdelkrim Meziane Belfkih, chef de la division des maladies transmissibles du département d’épidémi...

Le roi Mohammed VI présente ses condoléances à la famille de Abdelilah Belghazi

Ce mardi 19 janvier, le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion à la famille de feu Abdelilah Belghazi, et à travers eux, à l’ensemble de ses proches, ses amis et ses adm...

Des Conseillers demandent la démission du gouvernement El Otmani

Le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani s’est présenté ce mardi à la Chambre des conseillers po...

Agadir : arrestation d’un Français recherché par Interpol

Ce lundi 18 janvier, les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de la ville d’Agadir ont interpelé un Français de 51 ans. Ce dernier est soupçonné d’avoir commis des agressions sexuel...