Trésorerie générale du royaume

Temps de lecture : 2 minutes


Trésor : les levées nettes ont triplé à fin juillet

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 2 minutes

Le déficit budgétaire s’est établi à 42 milliards de DH à fin juillet contre 24 milliards de DH à la même période l’année dernière. Il est essentiellement financé sur le marché domestique. Au terme des sept premiers mois de l’année, le Trésor a mobilisé 95 milliards de DH, un montant en hausse de 39%. En tenant compte de 53 milliards de DH de remboursement, les levées nettes se sont établies à 42 milliards de DH, soit le triple comparé à la même période l’année dernière. Toutefois, le Trésor emprunte moins cher que l’année dernière.

Temps de lecture : 2 minutes

Les dépenses exceptionnelles imposées par la pandémie du coronavirus ont creusé le déficit budgétaire à 42 milliards de DH à fin juillet selon le ministère des Finances. À la même période l’année dernière il ressortait à 24 milliards de DH. Notons que le fonds de gestion du Covid-19 a permis d’atténuer le choc. En excluant l’excédent enregistré par le fonds de gestion de la pandémie, le déficit budgétaire s’élève tout de même à 51 milliards de DH.



 



Le financement du déficit



Ce déficit est pour l’essentiel financer sur le marché domestique. Au terme des sept premiers mois de l’année, le Trésor a mobilisé 95 milliards de DH, un montant en hausse de 39%. Parallèlement, ses remboursements ont baissé de 3,4% à 53 milliards de DH. En conséquence, les levées nettes à fin juillet totalisent 42 milliards de DH, soit le triple comparé à la même période en 2019.



Cependant, le Trésor emprunte moins cher que l’année dernière. Les taux des obligations ont sensiblement diminué par rapport à leur niveau moyen de 2019 en raison de la dégradation des perspectives économiques. La recherche d’actifs sûrs dans le contexte de crise fait que la demande en bons du Trésor se maintient. Les soumissions n’ont baissé que de 6% par rapport à l’année dernière à 215 milliards de DH sur les sept premiers mois de l’année.



Compte tenu des évolutions qui précèdent, l’encours des bons du Trésor émis par adjudication s’est établi à 599 milliards de dirhams à fin juillet 2020, enregistrant une hausse de 0,4% par rapport à fin juin 2020 et de 7,6% par rapport à fin décembre 2019. La structure de cet encours a été marquée par un recul de la part des maturités longues de 2,7 points par rapport à fin 2019. Elles représentent 60,7% de l’encours. En revanche, les parts des maturités courtes et moyennes ont enregistré des hausses de 1,7 et 1 point respectivement, se situant à 3,6% et 35,7%.



Recommandé pour vous

Choc inflationniste : les principales recommandations du CESE

Temps de lecture : 5 minutes À l’instar de tous les pays, le Maroc subit, depuis 2021 à ce jour, les répercussions d’une montée inflationniste incessante qui a occasionné des pert…

Elec expo discute la mobilité électrique

Temps de lecture : 5 minutes Azemmour abrite jusqu’au 5 novembre prochain l’événement qui réunit chaque année trois salons, «Elec expo», «Ener Event» et «Tronica expo». Portée par…

Carburants : hausse des prix, état du stock… le point sur la situation

Temps de lecture : 4 minutes Il semblerait que la situation n’est pas encore prête à s’améliorer de sitôt. Depuis le début de la guerre en Ukraine, en février dernier, les prix de…

Généralisation du RSU : quel impact ?

Temps de lecture : 5 minutes Cette semaine, le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des finances, chargé du Budget, Fouzi Lekjaâ, a indiqué que le gouvernement …

Retard des pluies : entre espoir et inquiétude

Temps de lecture : 5 minutes À peine démarrée, la campagne agricole inquiète déjà. Les agriculteurs et les citoyens espèrent que la pluie sera au rendez-vous cette saison, afin de…

Le Fonds Mohammed VI pour l’investissement bientôt opérationnel

Temps de lecture : 4 minutes Une semaine après la nomination, par le Roi Mohammed VI, de Mohamed Benchaâboun à la tête du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, la ministre de l…

Grand oral d’Akhannouch : ce qu’il faut retenir

Temps de lecture : 5 minutes La première année législative du gouvernement actuel s’est achevée il y a quelques jours. Aziz Akhannouch, chef du gouvernement, a ainsi présenté, lor…

Inflation et salaires : le citoyen en difficulté

Temps de lecture : 5 minutes Avec en toile de fond une crise économique mondiale, engendrée par le conflit russo-ukrainien et le réchauffement climatique, les prix des produits de…

PLF 2023 : TVA, TIC, budgets… voici ce qu’il faut retenir

Temps de lecture : 4 minutes Avec en toile de fond la crise économique mondiale, engendrée par la guerre en Ukraine et le changement climatique, le gouvernement a dévoilé le proje…

Choiseul Africa Business Forum : le monde des affaires africain se réunit à Casablanca

Temps de lecture : 7 minutes C’est la troisième édition du Choiseul Africa Business Forum. Après deux ans à Nice, cet événement panafricain se tient pour la première fois sur le c…

Crise économique : le moral des ménages est au plus bas

Temps de lecture : 4 minutes La crise économique se fait de plus en plus sentir sur le pouvoir d’achat des ménages. Ce dernier continue sa tendance baissière depuis le début de la…

Campagne agricole 2022-2023 : quel dispositif mis en place ?

Temps de lecture : 5 minutes Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Mohammed Sadiki, a présidé, mercredi 19 octobre, à l…