Aller au contenu principal

Maroc : 2e meilleur pays dans l'action contre le changement climatique

Malgré des taux d'analphabétisme élevés, le Maroc a enregistré un impressionnant progrès au niveau de son développement durable.

Par Khansaa Bahra, Publié le 20/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le Maroc évolue vers un développement durable plus efficient. Après avoir signé L'Accord de Paris, et organisé la COP22 à Marrakech, le royaume entreprend des efforts ambitieux afin de contrer le changement climatique et de s'adapter à ses conséquences.

 

En effet, selon un indice qui classe les efforts d'un pays en matière de prévention du changement climatique (2019 Climate Change Performance Index), le Maroc est le deuxième pays le plus performant au monde -battu seulement par la Suède- et le seul pays africain à avoir atteint un niveau aussi "élevé" dans ce classement.

 

2019 Climate Change Performance Index

 

Les réalisations environnementales du Maroc en 2019 ne se sont pas produites par hasard. Le roi Mohammed VI a affirmé à plusieurs reprises son engagement en faveur de la durabilité. 78% du Maroc sont des "zones sèches" où ont peut constater es effets secondaires du changement climatique depuis les années 1970. S'adapter au changement constant du climat est donc une nécessité.

 

En effet, le souvrain a fixé un objectif : que d’ici 2030, 52% de la capacité énergétique du pays soit issue des énergies renouvelables. Une nouvelle étude montre que le royaume pourrait fonctionner à l'énergie renouvelable d'ici 2050. Rappelons que la moyenne mondiale se situe autour de 10 à 20%.

 

"Une grande partie de l'Afrique est encore sous-développée, car la richesse des pays africains est siphonnée par leurs dirigeants, qui ne pensent qu'à remplir leurs poches", a déclaré Ali Bahaijoub, directeur du Centre d'études euro-méditerranéennes et africaines à Londres. "Le Maroc est différent. Les aliments biologiques sont ce à quoi les gens sont habitués, car les conserves sont plus chères que les produits frais."

 

Ces dernières années, plusieurs actions "conscientes" ont été constatées par les citoyens afin de réduire l'impact humain sur la Terre (utilisations des sacs recyclables, consommation de la nourriture bio...), mais, ces actions sont ancrées dans l'esprit des Marocains : les bouteilles en verre réutilisables sont la norme depuis l'arrivée de Coca-Cola dans le pays.

 

L'engagement du gouvernement marocain dans les énergies vertes et la durabilité donne l'exemple au reste du monde. En juillet 2016, la loi 77-15 sur l’interdiction de la production, de la vente et de l'utilisation des sacs en plastique est entrée en vigueur. Et récemment, le pays a lancé la transition de ses 15 000 mosquées vers les énergies renouvelables.

Groupe Sunergia : bilan de la consommation des réseaux sociaux au Maroc

Dans un rapport publié sur son site, Sunergia groupe, spécialiste en études marketing, précise qu’en 2021 50% des Marocains surfent sur le Web et que la majorité de ces derniers se connecte sur I...

Maintien du couvre-feu pendant les deux jours de l’Aïd

Réuni ce mercredi 12 mai, le Conseil du gouvernement a décidé de maintenir les restrictions sanitaires imposées durant le ramadan durant les deux prochains jours de l’Aïd, annonce un communiqué. Ces m...

Comment vivrons-nous dans 20 ans ?

Consommation, transport, santé, politique... Marc-Olivier Padis, directeur des études du Think tank Terra Nova, imagine notre quotidien dans 20 ans. Que sera notre monde de vie dans deux décennies ? L...

Ouverture exceptionnelle et gratuite des musées de la FNM le 18 mai

Le 18 mai, le monde célèbrera la journée internationale des musées. À l’occasion de ce rendez-vous culturel international, la Fondation nationale des Musées (FNM) fête cette année les musées sous le s...

Covid-19 : la vaccination prend un nouvel élan

Après quelques semaines difficiles, le rythme de la vaccination a repris de plus belle au Maroc. Pl...

Aïd Al-Fitr : le Maroc observera le croissant de lune ce mercredi

Ce mardi 11 mai, le ministère marocain des Affaires islamiques a annoncé que l’observation du croissant de lune pour l’Aïd Al-Fitr se fera ce mercredi 12 mai. Cette démarche vise à déterminer la date ...