Aller au contenu principal

Maroc : 2e meilleur pays dans l'action contre le changement climatique

Malgré des taux d'analphabétisme élevés, le Maroc a enregistré un impressionnant progrès au niveau de son développement durable.

Par Khansaa Bahra, Publié le 20/05/2019 à 10:19, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le Maroc évolue vers un développement durable plus efficient. Après avoir signé L'Accord de Paris, et organisé la COP22 à Marrakech, le royaume entreprend des efforts ambitieux afin de contrer le changement climatique et de s'adapter à ses conséquences.

 

En effet, selon un indice qui classe les efforts d'un pays en matière de prévention du changement climatique (2019 Climate Change Performance Index), le Maroc est le deuxième pays le plus performant au monde -battu seulement par la Suède- et le seul pays africain à avoir atteint un niveau aussi "élevé" dans ce classement.

 

2019 Climate Change Performance Index

 

Les réalisations environnementales du Maroc en 2019 ne se sont pas produites par hasard. Le roi Mohammed VI a affirmé à plusieurs reprises son engagement en faveur de la durabilité. 78% du Maroc sont des "zones sèches" où ont peut constater es effets secondaires du changement climatique depuis les années 1970. S'adapter au changement constant du climat est donc une nécessité.

 

En effet, le souvrain a fixé un objectif : que d’ici 2030, 52% de la capacité énergétique du pays soit issue des énergies renouvelables. Une nouvelle étude montre que le royaume pourrait fonctionner à l'énergie renouvelable d'ici 2050. Rappelons que la moyenne mondiale se situe autour de 10 à 20%.

 

"Une grande partie de l'Afrique est encore sous-développée, car la richesse des pays africains est siphonnée par leurs dirigeants, qui ne pensent qu'à remplir leurs poches", a déclaré Ali Bahaijoub, directeur du Centre d'études euro-méditerranéennes et africaines à Londres. "Le Maroc est différent. Les aliments biologiques sont ce à quoi les gens sont habitués, car les conserves sont plus chères que les produits frais."

 

Ces dernières années, plusieurs actions "conscientes" ont été constatées par les citoyens afin de réduire l'impact humain sur la Terre (utilisations des sacs recyclables, consommation de la nourriture bio...), mais, ces actions sont ancrées dans l'esprit des Marocains : les bouteilles en verre réutilisables sont la norme depuis l'arrivée de Coca-Cola dans le pays.

 

L'engagement du gouvernement marocain dans les énergies vertes et la durabilité donne l'exemple au reste du monde. En juillet 2016, la loi 77-15 sur l’interdiction de la production, de la vente et de l'utilisation des sacs en plastique est entrée en vigueur. Et récemment, le pays a lancé la transition de ses 15 000 mosquées vers les énergies renouvelables.

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...

Ahmed Réda Chami, président du CESE, invité de "Les Matins HEC"

Ce lundi 14 juin, Ahmed Réda Chami, président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) et membre de la Commission spéciale sur le nouveau modèle de développement (NMD), a été l’invité d...