Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Économie / L’État va dédier plus de 1 milliard de dirhams à la relance de l’immobilier

L’État va dédier plus de 1 milliard de dirhams à la relance de l’immobilier

Temps de lecture : 3 minutes

Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Le secteur de l’Immobilier, déjà dans la tourmente, a été lourdement impacté par la pandémie du Covid-19. Interpellée par les députés parlementaires à la Chambre des représentants, la ministre de l’Aménagement du territoire, Nouzha Bouchareb, a déclaré que l’État s’engage à verser aux acteurs publics la somme de 1,18 milliard de dirhams afin de relancer les chantiers et l’activité.

Temps de lecture : 3 minutes

Permettre aux opérateurs de reprendre leurs activités est l’objectif principal que se fixe l’État et les régions. Lors de son intervention à la Chambre des représentants, la ministre de l’Aménagement du territoire, Nouzha Bouchareb, a déclaré que l’État versera plus de 1,18 milliard de dirhams en faveur des acteurs publics pour relancer les chantiers, dont plus de 80% devront reprendre, rapporte le quotidien les Inspirations éco dans son édition du mercredi 1er juillet 2020.

«Le ministère a appelé les agences urbaines à étudier à nouveau l’ensemble des dossiers qui ont été refusés auparavant. À ce jour, ce sont 1300 dossiers qui sont concernés pour une valeur de plus de 3 milliards de dirhams», a indiqué Bouchareb devant les députés. La ministre souligne qu’au niveau régional, des systèmes de suivi seront instaurés pour superviser la mise en œuvre des plans de relance, lesquels seront confiés au groupe Al Omrane, indique la même source.

Le plan d’action d’Al Omrane

Le Groupe Al Omrane travaille avec le ministère de l’Habitat pour assurer la relance progressive et sécurisée des chantiers prioritaires publics du ministère. Selon le journal Aujourd’hui le Maroc, l’investissement devrait atteindre 3,78 milliards de dirhams avec la mise en chantier de 15.945 unités de production nouvelle et de 76.561 unités de mise à niveau urbaine. Le plan prévoit également l’achèvement de 19.335 unités de production nouvelle, dont 1879 dans le cadre de partenariats, et 95.774 unités de mise à niveau urbaine en plus de la création de 32.781 titres fonciers.

Pour ce qui est des résultats de l’année 2019, Al Omrane, malgré la conjoncture difficile, a pu enregistrer des performances satisfaisantes, affirme le quotidien. L’investissement a atteint plus de 4,5 milliards de dirhams. Les achèvements se sont établis à 22.449 unités de production nouvelle, dont 2760 avec les promoteurs privés, et 91.178 unités de mise à niveau urbaine. Le chiffre d’affaires a pour sa part atteint 4,57 milliards de dirhams, et 29.334 titres fonciers ont pu être créés.

Pour rappel, le groupe Al Omrane,présent sur l’ensemble du territoire marocain avec ses sociétés régionales et ses 56 agences provinciales, a consolidé son ancrage territorial en finalisant son adaptation au nouveau découpage, suite à la fusion des sociétés filiales de Fès et Meknès et à la création d’une nouvelle société filiale pour la région de Draa-Tafilalet.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

Akkan : épopée de la première plateforme de crowdfunding marocaine (Interview)

En septembre 2023, la Banque centrale et l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) ont publié des textes réglementaires pour encadr…

Voyage au Maroc : les avertissements des Affaires étrangères espagnoles

Voyager au Maroc, comme dans tout autre pays, comporte des risques, des surprises, bonnes ou mauvaises, auxquelles il vaut mieux se préparer…

Banque mondiale : le Maroc face à un ralentissement économique en 2024

Alors que les prévisions économiques mondiales peinent à retrouver leur lustre d'antan, le Maroc se trouve à un carrefour important. Selon d…

Transition digitale : que doit faire le Maroc ?

La pandémie de COVID-19 a accéléré la transition digitale, révélant l'importance cruciale de ce secteur dans la résilience économique et la …

Emploi et investissement : Akhannouch défend son bilan

Cette séance a été l'occasion pour le chef du gouvernement de justifier les choix d'investissement effectués. Il a présenté les divers plans…

Gotion High-Tech au Maroc : la révolution Gigafactory

C’était le 6 juin dernier. La cérémonie de signature officielle de la convention d'investissement stratégique pour la construction d'une usi…

Casablanca : le prince héritier Moulay El Hassan lance la construction de la station de dessalement

Le prince héritier Moulay El Hassan a procédé, lundi à la Commune Lamharza Essahel, dans la province d’El Jadida, au lancement des travaux d…

Capital Investissement : un record de 3 milliards de DH en 2023

En 2023, les levées de fonds ont atteint un montant historique de 3 milliards de dirhams, mobilisés pour l'investissement au Maroc. Ce recor…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire