Temps de lecture : 3 minutes


L’État va dédier plus de 1 milliard de dirhams à la relance de l’immobilier

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Le secteur de l’Immobilier, déjà dans la tourmente, a été lourdement impacté par la pandémie du Covid-19. Interpellée par les députés parlementaires à la Chambre des représentants, la ministre de l’Aménagement du territoire, Nouzha Bouchareb, a déclaré que l’État s’engage à verser aux acteurs publics la somme de 1,18 milliard de dirhams afin de relancer les chantiers et l’activité.

Temps de lecture : 3 minutes

Permettre aux opérateurs de reprendre leurs activités est l’objectif principal que se fixe l’État et les régions. Lors de son intervention à la Chambre des représentants, la ministre de l’Aménagement du territoire, Nouzha Bouchareb, a déclaré que l’État versera plus de 1,18 milliard de dirhams en faveur des acteurs publics pour relancer les chantiers, dont plus de 80% devront reprendre, rapporte le quotidien les Inspirations éco dans son édition du mercredi 1er juillet 2020.



«Le ministère a appelé les agences urbaines à étudier à nouveau l’ensemble des dossiers qui ont été refusés auparavant. À ce jour, ce sont 1300 dossiers qui sont concernés pour une valeur de plus de 3 milliards de dirhams», a indiqué Bouchareb devant les députés. La ministre souligne qu’au niveau régional, des systèmes de suivi seront instaurés pour superviser la mise en œuvre des plans de relance, lesquels seront confiés au groupe Al Omrane, indique la même source.



 



Le plan d’action d’Al Omrane



Le Groupe Al Omrane travaille avec le ministère de l’Habitat pour assurer la relance progressive et sécurisée des chantiers prioritaires publics du ministère. Selon le journal Aujourd’hui le Maroc, l’investissement devrait atteindre 3,78 milliards de dirhams avec la mise en chantier de 15.945 unités de production nouvelle et de 76.561 unités de mise à niveau urbaine. Le plan prévoit également l’achèvement de 19.335 unités de production nouvelle, dont 1879 dans le cadre de partenariats, et 95.774 unités de mise à niveau urbaine en plus de la création de 32.781 titres fonciers.



Pour ce qui est des résultats de l’année 2019, Al Omrane, malgré la conjoncture difficile, a pu enregistrer des performances satisfaisantes, affirme le quotidien. L’investissement a atteint plus de 4,5 milliards de dirhams. Les achèvements se sont établis à 22.449 unités de production nouvelle, dont 2760 avec les promoteurs privés, et 91.178 unités de mise à niveau urbaine. Le chiffre d’affaires a pour sa part atteint 4,57 milliards de dirhams, et 29.334 titres fonciers ont pu être créés.



Pour rappel, le groupe Al Omrane, présent sur l’ensemble du territoire marocain avec ses sociétés régionales et ses 56 agences provinciales, a consolidé son ancrage territorial en finalisant son adaptation au nouveau découpage, suite à la fusion des sociétés filiales de Fès et Meknès et à la création d’une nouvelle société filiale pour la région de Draa-Tafilalet.


CRI

Charte de l’investissement : le soutien étatique fixé

Encourager l'acte d'investir. C'est le but ultime de la nouvelle Charte de l'investissement dont l'exécutif a amorcé la mise en œuvre à travers un premier décret d'application adop…
Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Ces deux dernières semaines, les prix de la viande rouge sont montés en flèche au Maroc. Dans les abattoirs, le prix de la viande ovine varie entre 90 et 100 DH le kilogramme (kg) …
Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

La sécheresse et les conséquences économiques de l'invasion russe en Ukraine ont affecté l'économie marocaine en 2022. Malgré les efforts déployés par le gouvernement pour remédier…
SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

Le ministère de l'Economie et des Finances vient de publier un document sur la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) au titre du mois de décembre 2022. Le document f…
Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Ayant presque le statut d’un sommet, la réunion de haut niveau (RHN) entre le Maroc et l’Espagne se tiendra les 1ᵉʳ et 2 février 2023 à Rabat, avec une représentation importante de…
Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Les perspectives économiques nationales pour 2023 tiennent compte d'un environnement international fortement contraignant. Cet environnement est notamment marqué par la poursuite d…
Tourisme : le Maroc rayonne !

Tourisme : le Maroc rayonne !

Les objectifs du Maroc en matière de tourisme durable se concrétisent. Le prestigieux magazine espagnol, Viajar, a désigné le Royaume comme "meilleure destination durable émergente…
Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

La loi de Finances pour l’année 2023 (LF 2023) prévoit plusieurs changements fiscaux. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu, le 18 janvier, son Conseil n…