Temps de lecture : 4 minutes

Accueil / Monde / Christchurch : Signature de 16 pays et 8 géants de la technologie

Christchurch : Signature de 16 pays et 8 géants de la technologie

Temps de lecture : 4 minutes

En Bref

Temps de lecture : 4 minutes

Seize pays et huit des plus grandes entreprises et sites Web de l’industrie de la technologie se sont joints aux efforts déployés par la Nouvelle-Zélande pour éliminer les contenus terroristes de l’Internet.

Mais les États-Unis – qui abritent bon nombre des plus grandes entreprises de technologie et des sites Web du monde – ne figurent pas parmi ces pays.

La France, le Canada, l’Indonésie, l’Irlande, la Jordanie, la Norvège, le Sénégal, le Royaume-Uni, l’Australie, l’Allemagne, le Japon, l’Inde, les Pays-Bas, l’Espagne et la Suède ont signé l’Appel de Christchurch du Premier ministre Jacinda Ardern lors du sommet de Paris.

Il en va de même pour la Commission européenne, Amazon, Facebook, Dailymotion, Google, Microsoft, Qwant, Twitter et YouTube.

« Nous pouvons être fiers de ce que nous avons commencé avec l’adoption de l’appel de Christchurch », a déclaré Ardern. »Nous avons pris des mesures pratiques pour essayer d’empêcher ce que nous avons vécu à Christchurch de se reproduire. »

Cinquante et une personnes ont été tuées le 15 mars dernier, au nom de la suprématie blanche, par un homme armé qui a attaqué deux mosquées de Christchurch. Il a posté un manifesto en ligne peu avant la tuerie, qui a été diffusée en direct sur Facebook.

Ardern a déclaré que la vidéo continue d’être téléchargée en ligne, les partisans de l’acte méprisable tentent d’éditer la vidéo pour essayer de contourner les algorithmes conçus pour la détecter et la désactiver.

La Première ministre a également exhorté les dirigeants du monde à »regarder au-delà des frontières nationales et à travailler de manière globale et collective ».

La Maison-Blanche a affirmé dans une déclaration qu’elle soutient les »objectifs généraux »de la campagne, mais qu’elle »n’est pas actuellement en mesure d’y souscrire », préférant plutôt » promouvoir des moyens crédibles et alternatifs comme principal moyen pour lutter contre les messages terroristes ».

« Nous continuerons à engager les gouvernements, l’industrie et la société civile pour contrer le contenu terroriste sur Internet », ajoute la maison blanche dans son communiqué.

Le premier amendement à la Constitution américaine garantit la liberté d’expression, et les responsables craignent que l’appel de Christchurch n’y déroge.

Facebook, Amazon, Google, Microsoft et Twitter ont publié une déclaration commune affirmant qu’il était »juste que nous nous unissions, déterminés dans notre engagement à faire tout notre possible pour combattre la haine et l’extrémisme qui mènent à la violence terroriste ».

« Le terrorisme et l’extrémisme violent sont des problèmes sociétaux complexes qui exigent une réponse de toute la société. Pour notre part, les engagements que nous prenons aujourd’hui renforceront encore le partenariat que les gouvernements, la société et l’industrie technologique doivent avoir pour faire face à cette menace. »

Les cinq entités ont inclus un plan en neuf points pour y parvenir, notamment :

– Des contrôles accrus pour savoir qui peut ou ne peut pas diffuser des émissions en direct

– La publication de rapports réguliers sur la quantité de contenu terroriste qu’ils ont dû supprimer

– Faciliter le signalement des contenus terroristes

– Travailler ensemble pour améliorer l’IA et les processus de détection du contenu terroriste

– La lutte contre la haine et le sectarisme…

Le plan complet est disponible sur le blog Newsroom de Facebook.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 4 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Escalade à Gaza : frappes mortelles et appels internationaux à la paix

Mardi 28 mai, la Défense civile de Gaza a rapporté une frappe israélienne sur un camp de déplacés à Rafah, entraînant la mort de 21 personne…

C’est acté : l’Espagne, l’Irlande et la Norvège reconnaissent officiellement l’État de Palestine

L'Espagne, l'Irlande et la Norvège ont officiellement validé la reconnaissance de l'État de Palestine mardi, suscitant une vive réaction de …

L’Arabie saoudite nomme un ambassadeur en Syrie après 11 ans

L'Arabie saoudite a franchi une étape importante dans la normalisation de ses relations avec la Syrie en annonçant dimanche la nomination de…

Liga : Selim Amallah victime d’une rupture du muscle soléaire gauche (FC Valence)

L'international marocain, Selim Amallah a été victime d'une rupture du muscle soléaire gauche, a annoncé le FC Valence, club de première div…

Gaza : la CIJ ordonne à Israël de stopper « immédiatement » son offensive militaire à Rafah

Ce vendredi, la Cour internationale de justice (CIJ) a ordonné à Israël de stopper son offensive militaire à Rafah. Israël doit «arrêter imm…

Tensions sino-taïwanaises : la Chine accuse Lai Ching-te de provoquer une guerre

Vendredi, la Chine a accusé le nouveau président de Taïwan, Lai Ching-te, d'entraîner l'île vers une situation de guerre, en pleine période …

Rachid Talbi Alami a représenté le roi Mohammed VI à l’investiture du président élu au Tchad

Le Président de la Chambre des Représentants, Rachid Talbi El Alami, a représenté le roi Mohammed VI, à la cérémonie officielle d'investitur…

L’ambassade du Maroc à Moscou dément l’authenticité d’un communiqué sur la communauté estudiantine de Saratov

L'Ambassade du Royaume du Maroc alerte « la communauté marocaine résidant dans la Fédération de Russie au sujet d’un faux communiqué attribu…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire