Aller au contenu principal

Coalition anti-Daech : le Maroc souligne la menace terroriste en Afrique

Par Khansaa B., Publié le 05/06/2020, mis à jour le 05/06/2020
Teaser Media
 réunion ministérielle du Groupe restreint de la coalition anti-Daech

Ce jeudi 4 juin, Mike Pompeo, secrétaire d’État américain, et Luigi Di Maio, ministre italien des Affaires étrangères, ont coprésidé la réunion ministérielle du Groupe restreint de la coalition anti-Daech. Cette rencontre a réuni des diplomates de 30 pays, dont Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine. Il s’agit de la sixième réunion du genre, après celles de Paris (juin 2015), de Rome (février 2016), de New York (septembre 2017), de Bruxelles (juillet 2018) et de Washington (novembre 2019).

Lors de son intervention, Bourita a souligné que l’État islamique (EI) constitue toujours une menace importante en Afrique de l’Ouest et au Sahel, avertissant que l'organisation cherche à profiter de la crise provoquée par la pandémie du Covid-19 pour «orchestrer son retour». L'EI a intensifié ses actes de violence dans les deux régions, a déploré Bourita.

Le ministre a exhorté les États membres de la coalition à redoubler d’efforts afin d’assurer «la défaite complète et durable de ce groupe terroriste», en le privant des ressources nécessaires, du temps et de l’espace pour organiser ses opérations. Bourita a particulièrement souligné l’importance de limiter la menace terroriste en Afrique, expliquant que l’EI a tourné son regard vers le continent africain après que la coalition mondiale «a détruit [son] ambition territoriale au Moyen-Orient».

Tout en partageant l’évaluation marocaine de la situation en Afrique, Bourita a déclaré que les combattants affiliés à l’EI utilisent des armes sophistiquées, notamment des drones, et alimentent l’ambition de contrôler les communautés locales, tout en s’efforçant d’attirer des combattants d’autres branches terroristes. Le Maroc estime le nombre de combattants affiliés à l’EI dans le continent à environ 6000.


  • Partagez

Explosions à Beyrouth : appel au départ de la classe dirigeante

Dans la soirée du jeudi 6 août, des dizaines de manifestants sont de nouveau descendus dans la rue pour réclamer le départ de toute la classe dirigeante et des grandes familles qui détiennent l'économ...

Démission du gouvernement en Mauritanie

Ce jeudi 6 août, le Premier ministre mauritanien, Ismaïl Ould Bedda Ould Cheikh Sidiya, a présenté la démission de son gouvernement au président du pays. Cette décision intervient une année après l’ar...

Covid-19 : l’Afrique a franchi le cap du million de cas

Alors que la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus continue, l’Afrique, dont les systèmes sanitaires sont défaillants, n’est pas épargnée par la crise sanitaire. En effet, alors que les co...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara candidat à un troisième mandat

Ce jeudi 6 août, le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara a annoncé, lors d’un discours télévisé sur la chaîne publique RTI à la veille du 60e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, s...

Entre l'explosion à Beyrouth et le Covid-19, le Liban est dans la tourmente

Arrivé ce jeudi au Liban, Emmanuel Macron, président de la France, a exhorté le monde à venir en ai...

Covid-19 : les États-Unis ont investi plus de 9 milliards dans les vaccins

Ce mercredi 5 août, l’administration du président américain Donald Trump a annoncé que Washington financera à hauteur d’un milliard de dollars le projet de vaccin contre le Covid-19 de la compagnie ph...