Aller au contenu principal

Réussir le déconfinement, le nouveau défi du royaume

Intervenant ce lundi 20 avril lors de la séance hebdomadaire des questions orales de la Chambre des représentants, Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, a apporté de nouvelles précisions quant à l’évolution de la pandémie du coronavirus ainsi que les moyens mobilisés pour l’endiguer. Tests de dépistage, taux de létalité, situation actuelle, prolongation de l’état d’urgence sanitaire et stratégie de déconfinement ont été les principales questions auxquelles le ministre a répondu.

Par Nora Jaafar, Publié le 21/04/2020 à 15:35, mis à jour le 21/04/2020 à 18:03
Teaser Media
Réussir le déconfinement, le nouveau défi du royaume

Le Maroc se prépare pour la levée de l’état d’urgence sanitaire. Cette mesure de taille a été instaurée le 20 mars 2020 par les autorités publiques pour pallier la propagation du Covid-19 dans le pays. Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, a expliqué, ce lundi lors de la séance hebdomadaire des questions orales de la Chambre des représentants, que grâce aux dispositions déployées par l’État, le Maroc a évité le pire de la pandémie. Bien que le royaume compte 3186 contaminations et 144 décès dus à cette maladie, le ministre assure que le taux de mortalité ne dépasse pas 5% et que la moyenne de guérison s’élève à près de 12%. Selon Médias24, Aït Taleb a également affirmé que les laboratoires nationaux agréés effectuent désormais 2000 tests de dépistages par jour. Ce nombre devrait augmenter au fur et à mesure avec la réception des équipements médicaux commandés par le Maroc auprès d’autres pays, précise L’Économiste.

 

Une situation épidémiologique stable

Lors de son invention du lundi, le ministre de la Santé a rassuré que la situation demeure stable au royaume, mais qu’elle diffère d’une région à une autre. Il a ainsi avancé que les régions qui comptent le plus grand nombre de personnes atteintes de coronavirus sont Casablanca-Settat, Marrakech-Safi et Fès-Meknès, tandis que des clusters de contagion ont été identifiés au niveau de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Mais, poursuit-il, «le royaume a prévu une quantité suffisante de dispositifs médicaux pour les accompagner», soulignant que «seuls 89 patients (sur les 3186 cas) sont sous soins intensifs en réanimation». D’après L’Économiste, Aït Taleb, a rappelé que l’objectif premier des autorités sanitaires est de réduire le Facteur R0 de la pandémie du Covid-19 au-dessus du seuil de 1. L’indice actuel du pays est près de 1,2, et représente le nombre de personnes contaminées par un cas confirmé. Il a réitéré que «la situation épidémiologique a tendance à se stabiliser, ce qui ne signifie guère que nous avons remporté la bataille contre le coronavirus. C’est la raison pour laquelle l’état d’urgence sanitaire demeure en vigueur». Et de préciser que la prolongation du confinement obligatoire, actée le 18 avril, «vise à renforcer les acquis», ainsi que prévenir «tout relâchement qui risque de se traduire par l’apparition de clusters ou de rechutes», rapporte Médias24.

 

La stratégie de déconfinement

Enfin, le ministre a abordé l’élaboration d’un plan relatif à la levée de l’état d’urgence sanitaire, prévue le 20 mai 2020. Il a expliqué qu’une stratégie est actuellement en cours d’élaboration, et qu’elle nécessitera une nouvelle batterie de mesures bien spécifiques. Il a également plaidé pour un déconfinement progressif et graduel, afin d’éviter toute recrudescence du virus. Ainsi, même après la fin de l’état d’urgence, qui maintiendra les Marocains en confinement pendant la majeure partie du Ramadan, le retour à la normale ne se fera pas automatiquement et pourrait se faire en plusieurs semaines pour protéger de manière optimale les citoyens.

Maroc-Espagne : des migrants clandestins marocains encore à Sebta

3.000 migrants clandestins marocains, dont 830 mineurs, sont encore sur le "territoire espagnol", et ce un mois après la crise migratoire de Sebta. C’est ce qu’a affirmé Juan Vivas, chef du gouverneme...

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...

Le Conseil de coopération du Golfe exprime son soutien au Maroc

Ce mercredi 16 juin à Riyad, le conseil ministériel du Conseil de coopération du Golfe (CCG) a tenu sa 148e session. À l’issue de cette réunion, le CCG a publié un communiqué dans lequel il souligne l...

Arrivée du chef du mouvement Hamas au Maroc

Une première. Ce mercredi 16 juin à Rabat, Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, ainsi que d’autres politiciens marocains ont reçu Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, accompagné par une...