Aller au contenu principal

Afrique du Sud : Ramaphosa promet d'éradiquer la corruption

Par H.L.B, Publié le 13/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa s'est engagé à débarrasser le Congrès national africain (ANC) de "toutes les mauvaises tendances" afin de mettre fin à la corruption.

 

Lors de son discours de victoire à Johannesburg, il a remercié les électeurs et a déclaré qu'ils avaient envoyé un "message clair".

 

M. Ramaphosa a déclaré que le score le plus bas jamais enregistré par le parti, soit 58 %, était dû au fait que les électeurs ont exprimé leur frustration.

 

Il a promis qu'il ne choisirait pas des dirigeants qui travaillent "pour se remplir les poches".

 

L'ANC est au pouvoir depuis que Nelson Mandela a été élu après la fin du régime de la minorité blanche, il y a 25 ans.

 

Une économie en difficulté, la corruption et le chômage de masse, en particulier parmi les jeunes, ont fait chuter la majorité de l'ANC lors de cette élection.

 

Le président Ramaphosa a succédé à Jacob Zuma à la tête de l'ANC en 2017, suite à une série de scandales de corruption. Ce dernier nie tout acte répréhensible.

 

"Nous avons appris notre leçon. Nous avons entendu le peuple sud-africain. Nous avons entendu le message très clair de ce qu'ils attendent de nous", a-t-il ajouté.

 

Lors du discours de victoire du Congrès national africain, Ramaphosa a promis de mettre fin à la corruption "que cela plaise ou non à certains".

 

Il fait référence aux membres de son propre parti, qui, au cours de la dernière décennie, a été poursuivi par des allégations de corruption sous la direction de Jacob Zuma.


  • Partagez

Navalny aurait été empoisonné dans sa chambre d’hôtel

Ce jeudi 17 septembre, les proches de l’opposant russe Alexeï Navalny ont affirmé que ce dernier avait été empoisonné à l’aide d’une bouteille d’eau minérale qui se trouvait dans sa chambre d’hôtel de...

Niger : l’État islamique revendique l’attentat qui a fait huit morts

Ce jeudi 17 septembre, l’État islamique (EI) a revendiqué l’assassinat de huit personnes, dont six humanitaires français et deux Nigériens, qui a eu lieu le 9 août au Niger. Dans sa revue de propagand...

Le chef du gouvernement libyen prêt à démissionner d’ici fin octobre

Ce mercredi 16 septembre, Fayez Al-Sarraj, le chef du Gouvernement d’union nationale (GNA) libyen, a annoncé son intention de quitter ses fonctions avant fin octobre. «J’annonce à tous mon souhait sin...

Green Deal : Ursula von der Leyen veut augmenter l’objectif de réduction des émissions

Ce mercredi 16 septembre, Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, a prononcé un long discours devant le Parlement européen, son premier sur l’état de l’Union européenne. Élue ...

Sous l’égide de Trump, Israël, les EAU et le Bahreïn signent des accords historiques

Ce mardi 15 septembre à Washington, le Bahreïn et les Émirats arabes unis (EAU) ont officiellement signé des accords pour normaliser les relations avec Israël, baptisés accords d’Abraham. En présence ...

Guerre commerciale Chine-USA : l’OMC tranche en faveur de Pékin

Ce mardi 15 septembre, le groupe d’experts de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) a publié un rapport visant à trancher dans l’affaire des taxes douanières imposées par Washington à la Chine, à ...