Aller au contenu principal

Facebook se défend contre les propos de son co-fondateurs

Par Khansaa B., Publié le 13/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Ce jeudi 9 mai, Chris Hughes, un des trois cofondateurs de Facebook a appelé à démanteler le réseau social et à lui imposer un contrôle strict.


 


Hughes, qui a quitté Facebook en 2007, a écrit un éditorial dans le New York Times jeudi dernier, appelant à la dissolution de l'entreprise, car selon lui, le PDG de Facebook "s'est concentré sur la croissance, ce qui l'a poussé à sacrifier la sécurité et la civilité au profit du clic".


 


Nick Clegg, directeur des affaires publiques de Facebook et vice-président des affaires mondiales et des communications de Facebook, a rejeté l’appel du cofondateur s’opposant à l’idée que l’entreprise serait devenue "trop grosse" et qu’il faudrait donc la démanteler.


 


En réponse aux accusations de Hughes, Clegg a également rédigé un article dans le New York Times, dans lequel il a reconnu que "les entreprises devraient être tenues responsables de leurs actes". Toutefois, il a affirmé que les sociétés de technologie comme Facebook ne devraient pas être celles qui traitent toutes les "questions sociales, politiques et éthiques importantes" pour l’Internet.


 


Mark Zuckerberg, qui accorde rarement des interviews, s’est également entretenu avec Laurent Delahousse sur France 2 à l’occasion de son passage en France vendredi dernier. "Cette proposition n’est pas une solution", a-t-il affirmé. "Si ce qui nous importe c’est la démocratie, les élections, alors il faut qu’une entreprise comme la nôtre puisse investir des milliards de dollars par an pour mettre en place des outils qui permettront de lutter contre les interférences", a-t-il ajouté.


  • Partagez

Covid-19 : La France initie la deuxième vague de reconfinement

Avec un bilan épidémiologique quotidien dépassant les 33.000 contaminations et les 300 morts, la Fr...

Covid-19 : un bilan épidémiologique bimensuel préoccupant

Selon Abdelkrim Meziane Belfkih, chef de la division des maladies ambulatoires au ministère de la S...

Laftit : le Maroc jouit d’un climat de sécurité grâce à la vigilance des services compétents

Ce mardi 27 octobre, lors de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des conseillers, Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a dressé le bilan des interpellations des individus i...

Une ONG musulmane dissoute en France

Ce mercredi 28 octobre en France, l’ONG humanitaire musulmane BarakaCity a été dissoute en Conseil des ministres. Selon Gérald Darmanin, ministre français de l’Intérieur, cette association «incitait à...

Coronavirus : Tanger renforce ses restrictions

Face à l’augmentation du nombre de ses contaminations au nouveau coronavirus, la ville de Tanger sera soumise à de nouvelles mesures de restrictions, à l’instar des villes de Tétouan et de Casablanca....

Prison locale de Tiflet 2 : un gardien tué par un présumé terroriste

Ce mardi 27 octobre, un employé de la prison locale de Tiflet 2 a été tué par un détenu. Selon un communiqué du Procureur du Roi près la Cour d’appel de Rabat, le Parquet général a ordonné l’ouverture...