Aller au contenu principal

Facebook se défend contre les propos de son co-fondateurs

Par Khansaa B., Publié le 13/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Ce jeudi 9 mai, Chris Hughes, un des trois cofondateurs de Facebook a appelé à démanteler le réseau social et à lui imposer un contrôle strict.

 

Hughes, qui a quitté Facebook en 2007, a écrit un éditorial dans le New York Times jeudi dernier, appelant à la dissolution de l'entreprise, car selon lui, le PDG de Facebook "s'est concentré sur la croissance, ce qui l'a poussé à sacrifier la sécurité et la civilité au profit du clic".

 

Nick Clegg, directeur des affaires publiques de Facebook et vice-président des affaires mondiales et des communications de Facebook, a rejeté l’appel du cofondateur s’opposant à l’idée que l’entreprise serait devenue "trop grosse" et qu’il faudrait donc la démanteler.

 

En réponse aux accusations de Hughes, Clegg a également rédigé un article dans le New York Times, dans lequel il a reconnu que "les entreprises devraient être tenues responsables de leurs actes". Toutefois, il a affirmé que les sociétés de technologie comme Facebook ne devraient pas être celles qui traitent toutes les "questions sociales, politiques et éthiques importantes" pour l’Internet.

 

Mark Zuckerberg, qui accorde rarement des interviews, s’est également entretenu avec Laurent Delahousse sur France 2 à l’occasion de son passage en France vendredi dernier. "Cette proposition n’est pas une solution", a-t-il affirmé. "Si ce qui nous importe c’est la démocratie, les élections, alors il faut qu’une entreprise comme la nôtre puisse investir des milliards de dollars par an pour mettre en place des outils qui permettront de lutter contre les interférences", a-t-il ajouté.


  • Partagez

Covid-19 : Fine Hygienic et Dislog font don de 150.000 unités de produit d’hygiène

"Fine Hygienic Holding", l’un des groupes mondiaux leaders dans la fabrication des produits hygiéniques et de solutions de stérilisation innovantes et "Dislog Group" leader marocain de la distribution...

Coronavirus : le Maroc prévoit-il un dépistage massif ?

Avec 560000 infections et 25300 décès, la pandémie du coronavirus se propage encore dans le monde. ...

Coronavirus : le bilan s'alourdit au Maroc

Le bilan des personnes infectées par le coronavirus continue de s’alourdir au Maroc. 58 nouveaux cas ont été enregistrés ce vendredi 27 mars. Ces derniers ont tous été pris en charge par des équi...

Premiers résultats encourageants du traitement par la chloroquine

À Rabat, un premier cas atteint du coronavirus a été guéri en six jours grâce à la chloroquine, une...

Covid-19 : les médecins du privé en renfort

Les derniers chiffres de la pandémie font état de 333 personnes infectées et de 21 décès au Maroc. ...

La police mobilisée face à la pénurie de sang

Ce mercredi 25 mars, les policiers de Rabat ont participé à une campagne de collecte de sang. Les policiers de Casablanca ont rejoint cet élan de solidarité et se sont également mobilisés, jeudi matin...