Temps de lecture : 2 minutes


Le risque Maroc se dégrade provisoirement à « modérer »

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 2 minutes

Euler Hermès a dégradé la note de 18 pays, dont le Maroc. Sa note crédit est passée de B1 à B2. Elle passe de la catégorie risque faible à risque modérée. Ces changements tiennent compte des incertitudes entourant l’économie mondiale, surtout de la durée et de l’impact de la pandémie de covid-19. Au Maroc, les effets sont déjà très visibles sur l’automobile et le tourisme. La crise va aussi durement affecter la consommation des ménages, un des moteurs de la croissance qui a été revue nettement à la baisse. L’ampleur de la révision s’explique aussi par la sécheresse.

Temps de lecture : 2 minutes

En novembre dernier, Euler Hermès présentait à Casablanca les prévisions économiques mondiales. À ce moment, les économistes étaient loin d’imaginer qu’un virus allait balayer toutes leurs prévisions.



Aujourd’hui, Euler Hermès ne prévoit qu’une croissance de 0,5% de l’économie mondiale en 2020. Comparé à d’autres, le spécialiste de l’assurance crédit est très optimiste. Certains pronostics tablent sur une contraction du PIB mondial. L’une des conséquences de la pandémie et de son impact sur les économies de la planète, y compris le Maroc, est que ce dernier a vu sa note de crédit attribuée par Euler Hermès passer de B1 à B2, relèvent plusieurs journaux. Elle passe de la catégorie risque faible à risque modérée. Le Maroc n’est pas le seul dans ces cas. La note de trois autres pays africains a été abaissée. En tout, Euler Hermès a dégradé la note de 18 pays dans le monde.



Ces changements tiennent compte des incertitudes entourant l’économie mondiale, surtout la durée et l’impact du Covid-19. Pour le Maroc, les effets sont déjà très visibles sur les secteurs de l’automobile et du tourisme qui sont aussi deux secteurs pourvoyeurs de devises. La baisse des exportations automobile et l’absence de touristes contribuent à assécher les devises sur le marché. D’un autre côté, les mesures pour lutter contre la propagation du virus vont impacter la consommation des ménages, l’un des principaux moteurs de la croissance. Les déclarations d’arrêt temporaire de travail se multiplient. L’on se rapproche du million de déclarations.



La crise aura globalement des conséquences lourdes sur la croissance. Elle a déjà été fortement amputée par ailleurs. L’ampleur de la baisse s’explique aussi par la sécheresse et les prévisions une mauvaise campagne agricole (40 millions de quintaux selon Bank Al Maghrib).


Soutien à l’investissement : quel dispositif mis en place ?

Soutien à l’investissement : quid du dispositif mis en place

Améliorer l’impact des investissements, les orienter vers les secteurs productifs à haute valeur ajoutée, améliorer le climat des affaires et assurer un développement durable. Tels…
Entrepreneuriat : l’ANAPEC relève le défi !

Entrepreneuriat : l’ANAPEC relève le défi !

"Accompagner plus de 100.000 entrepreneurs potentiels". C'est l’un des objectifs majeurs de l'Agence nationale de promotion des emplois et des compétences (ANAPEC). Quelques jours …
Agadir : bilan très positif du Salon international Halieutis

Agadir : bilan très positif du Salon international Halieutis

Le rideau est tombé, dimanche, sur la sixième édition du Salon international Halieutis, tenue à Agadir du 1er au 5 février, sous le thème : "Pêche et aquaculture durables : leviers…
Emploi au Maroc : quelle évolution en 2022 ?

Emploi au Maroc : quelle évolution en 2022 ?

Le Maroc a réalisé des progrès significatifs pour stimuler la croissance économique et créer des opportunités d’emplois. Le gouvernement de Aziz Akhannouch a adopté une stratégie a…
Finance climatique : le Maroc en tête des pays du Maghreb en matière de réglementation

Finance climatique : le Maroc en tête des pays du Maghreb en matière de réglementation

Le Maroc a réussi encore une fois à se placer à la tête des pays maghrébins en matière de préparation des systèmes financiers pour soutenir l'action climatique. Tel est le constat …
Entrepreneuriat : comment être "IPO ready" ?

Entrepreneuriat : comment être « IPO ready » ?

Une "Initial public offering" (IPO), ou introduction en bourse, définie la cotation des actions d’une société sur un marché boursier. C’est un moyen important pour les entreprises …
Maroc-Espagne : un nouveau souffle à la coopération économique

Maroc-Espagne : un nouveau souffle pour la coopération économique

C’était la première étape de la Rencontre de haut niveau (RHN) entre le Maroc et l’Espagne, qui s’étale sur deux jours, à l’initiative de la Confédération générale des entreprises …
FMI : quelle croissance économique en Afrique et dans le monde en 2023 ?

FMI : quelle croissance économique en Afrique et dans le monde en 2023 ?

Le Fonds monétaire international (FMI) a légèrement revu à la hausse ses prévisions de croissance économique mondiale pour cette année. Elles sont estimées à 2,9% pour 2023 et à 3,…