Aller au contenu principal

Eau et climat : les investissements en deçà des enjeux

2,2 milliards de personnes ne disposent pas d’un accès régulier à l’eau potable, tandis que 4,2 milliards sont privées de systèmes d’assainissement sûrs. C’est ce que constatent les Nations Unies dans un nouveau rapport publié à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau. Le document met l’accent sur les changements climatiques, qui menacent l’accès à l’eau potable. Il appelle toutes les parties prenantes à intensifier l’action en faveur du climat et à investir pour assurer la durabilité de l’eau.

Par Khansaa B., Publié le 24/03/2020, mis à jour le 24/03/2020
Teaser Media
pénurie d'eau

Dimanche 22 mars, à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, l’Organisation des Nations Unies (ONU) a publié son rapport annuel sur la mise en valeur des ressources en eau. L’ONU souligne qu’actuellement, 2,2 milliards de personnes ne disposent pas d’un accès régulier à l’eau potable tandis que 4,2 milliards, soit plus de la moitié de la population mondiale, sont privées de systèmes d’assainissement sûrs. Le document nous alerte également sur «les changements climatiques affecteront la disponibilité, la qualité et la quantité d’eau nécessaires aux besoins humains élémentaires». L’ONU estime que d’ici 2050, en raison de l’augmentation des événements extrêmes que ces changements provoquent (tempêtes, inondations, sécheresses) et qui aggravent et détériorent l’accès à l’eau, près de 52% de la population mondiale pourrait subir une pénurie d’eau. Une grande partie des conséquences des changements climatiques sur la ressource en eau se manifestera dans les zones tropicales, où se trouve la plupart des pays en développement, ajoute le rapport.

Citant Audrey Azoulay, directrice générale de l’UNESCO, les auteurs du rapport regrettent que «le mot "eau" apparaît rarement dans les accords internationaux sur le climat. Si une majorité de pays reconnaissent l’eau dans leur portefeuille d’actions, moins nombreux sont ceux qui ont estimé les coûts de ces actions et moins nombreux encore ceux qui ont mis en avant des projets précis». En effet, bien que le financement de la lutte contre le changement climatique a augmenté ces dernières années, seulement 2,6% ont été consacrés à la gestion de l’eau. Dans ce sens, l'ONU appelle les autorités à s’engager «de manière à rendre ces opérations plus attrayantes pour les bailleurs de fonds» afin de garantir l’accès à l’eau potable et à l’assainissement.

Les auteurs du rapport appellent également à investir dans le traitement des eaux usées. À travers le monde, 80 et 90% des eaux usées sont rejetées sans traitement. Ces eaux usées non traitées sont une source importante de méthane, un puissant gaz à effet de serre, souligne le rapport. Concrètement, une gestion optimale de cette ressource produira plus d’énergie que ce qui est nécessaire à son traitement. Ainsi, selon le rapport, le traitement des eaux usées constitue non seulement une solution durable à la pénurie d’eau, mais également «un outil puissant de réduction des émissions de gaz à effet de serre».


  • Partagez

Jugés trompeurs, des tweets de Trump signalés par Twitter

Ce mardi 26 mai, Twitter a signalé pour la première fois des tweets du président américain, Donald Trump. En référence au vote par correspondance en Californie en marge des futures élections président...

Le fort engagement du Maroc en faveur d’une Afrique nouvelle

Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’Afrique, le continent, confrontée à une...

L’OMS suspend les essais cliniques sur l’hydroxychloroquine

Ce lundi 25 mai, l’Organisation mondiale de la santé a annoncé avoir suspendu «temporairement» les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine, par mesure de précaution. Cette annonce intervient quelqu...

Le Maroc remporte 3 médailles d’or au salon Euroinvent

Le Maroc a décroché trois médailles d’or lors du Salon européen de l’innovation Euroinvent, qui s’est tenu à distance dans la ville d’Iasi en Roumanie, du 21 au 23 mai. L’École marocaine des sciences ...

Réouverture des frontières espagnoles aux touristes étrangers

Samedi 23 mai, Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol, a déclaré que son pays rouvrira ses frontières aux touristes étrangers à partir du 1er juillet. «Je vous annonce qu’à partir du mois de juillet...

Les États-Unis se retirent du traité de sécurité Ciel ouvert

Ce jeudi 21 mai, le président américain Donald Trump a annoncé le retrait des États-Unis du traité "Ciel ouvert" (Open Skies), accusant la Russie de l’avoir violé. Ce traité, signé par 34 pays et entr...