Aller au contenu principal

Fonds de gestion Covid-19 : institutions et grands groupes se mobilisent

ANRT, Fonds Hassan II, Association des régions du Maroc, Bank Of Africa, Akwa, OCP… plusieurs institutions et grandes entreprises ont annoncé leur contribution au Fonds de gestion de la pandémie, dotée d’une enveloppe de 10 milliards de dirhams. Mise en place sur instructions du roi Mohammed VI, ce fonds servira à la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical et au soutien de l’économie. 

Par Mohamed Laabi, Publié le 17/03/2020 à 17:58, mis à jour le 18/03/2020 à 08:07
Teaser Media
Aziz Akhannouch

Le coronavirus a impacté plusieurs secteurs importants du tissu économique national, dont ceux du textile et du tourisme. Des millions d’emplois directs et indirects sont en jeu. Afin de limiter les dégâts, le Maroc a pris plusieurs mesures durant ses dernières 48 heures, dont la plus forte est la mise en place, sur instructions du roi Mohammed VI, d’un Fonds de gestion de la pandémie doté d’une enveloppe de 10 milliards de dirhams. Ledit fonds, dont le décret de création a été publié au bulletin officiel ce mardi, servira d’une part à la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical, et d’autre part au soutien de l’économie afin de préserver ses secteurs vulnérables, préserver les emplois et atténuer les répercussions sociales de cette crise.

 

Les contributions affluent

Plusieurs institutions et grands groupes prêtent main-forte, à commencer par Bank Of Africa, qui a annoncé, ce mardi matin, une contribution de 1 milliard de dirhams. C'est le cas aussi d'Afriquia, filiale du groupe Akwa qui a injecté également 1 milliard dans ce fonds. Une information confirmée par un haut responsable d’Akwa à nos confrères du site Panorapost. 

Aussi, l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) qui versera le montant total de l’amende contre Maroc Telecom d’un montant de 3,3 milliards de dirhams. Le groupe OCP a contribué au Fonds spécial pour la gestion du Coronavirus à hauteur de 3 milliards de dirhams. L’Association des régions du Maroc (ARM) contribuera à hauteur de 1,5 milliard de dirhams. De son côté, le Fonds Hassan II va injecter 1 milliard de DH tout comme la Banque Centrale Populaire. Par ailleurs, la holding royale Al Mada (ex SNI) vient d'annoncer sa participation à hauteur de 2 milliards de dirhams. Notons que la contribution du budget de l’État, des entreprises et établissements publics et du secteur privé n’a pas encore été fixée.

 

BAM réduit les taux directeurs

Par ailleurs, une batterie de dispositions a été adoptée pour amortir les conséquences de cette pandémie : suspension du paiement des charges sociales (CNSS) et la mise en place d’un délai de remboursement des crédits bancaires. Ces mesures interviennent au moment où le Conseil de Bank Al-Maghrib a décidé, ce mardi, de réduire son taux directeur pour l’année 2020 de 25 points de base à 2%. Compte tenu de la situation, plus de 5 millions de TPE marocaines sont aujourd’hui dans une situation délicate, rapporte le quotidien Les Inspirations Éco. Le président de la confédération TPE-PME, Abdellah El Fergui, affirme que «plusieurs entreprises demandent comment elles peuvent bénéficier du soutien du Fonds lancé par le roi Mohammed VI pour faire face à cette crise». Le président appelle l’État à «reconnaître le COVID-19 comme un cas de force majeure pour annuler les pénalités de retard et débloquer les acomptes et paiements définitifs dans l’exécution des marchés publics pour les TPE et PME».

 

PLF 2022 : comme un vent d'optimisme

Lors de sa rencontre, ce mercredi avec les Commissions des finances des deux Chambres du Parlement,...

Ce qu’il faut retenir du Conseil d’Administration de la CGEM

Ce mercredi 28 juillet, à la veille des élections de la Chambre des conseillers, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu son Conseil d’Administration (CA) et une réunion du Co...

M. Benchaâboun présente le cadre général de la loi de Finances 2022

Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, a p...

Renouvèlement des accords entre Renault et le Maroc

Ce mardi 27 juillet, le groupe Renault Maroc a annoncé la signature du renouvèlement de ses accords avec le Maroc sur la période 2021-2030. Cette convention, paraphée dans le cadre du plan d’accélérat...

Le projet de loi de Finances 2022 au centre des débats

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, ...

L’État cède 35% de Marsa Maroc à Tanger Med

Dans un communiqué publié ce mardi 27 juillet, Marsa Maroc a annoncé que l’État procèdera à la cession au profit du groupe Tanger Med, d’une participation stratégique à hauteur de 35% du capital socia...