Aller au contenu principal

Affaire Omar Radi : le verdict est tombé

Le verdict dans l’affaire du journaliste marocain Omar Radi est tombé. Il a été condamné à 4 mois de prison avec sursis et une amende de 500 dirhams. Le militant de 33 ans est accusé d’«outrage à magistrat» pour un message publié sur Twitter en avril 2019. Il avait été poursuivi en état d’arrestation puis libéré en décembre 2019.

Par Khansaa B., Publié le 17/03/2020, mis à jour le 17/03/2020
Teaser Media
omar radi

Ce mardi 17 mars, le Tribunal de première instance d’Ain Sbaâ, à Casablanca, a rendu son verdict dans l’affaire du journaliste marocain, Omar Radi. Ce dernier a écopé une peine de 4 mois de prison avec sursis, assortie d’une amende de 500 dirhams, a annoncé l’intéressé sur son compte Twitter. La défense du journaliste a lancé un recours en appel.

Pour rappel, Omar Radi est poursuivi pour outrage à magistrat pour un message publié sur Twitter en avril 2019. Dans ce tweet, le journaliste avait dénoncé la décision du juge Talfi, qui avait condamné les militants du mouvement Hirak du Rif à des peines allant jusqu’à 20 ans de prison ferme. Le militant de 33 ans, qui avait été arrêté par ordre du Procureur du roi, avait comparu devant le Tribunal de première instance de Casablanca le 26 décembre. Après avoir passé cinq jours en prison, Radi avait bénéficié d’une libération provisoire, en attendant son procès ouvert le 5 mars dernier. Le jugement, qui avait fixé au 12 mars, avait été reporté au 17 mars.


  • Partagez

Lutte contre le Coronavirus : le Maroc "très proche du succès"

Après plus de deux mois et demi de confinement, le Maroc se dirige vers la levée de cette mesure le...

Une médiation nécessaire entre les écoles privées et les parents d'élèves

L’ambiance est tendue entre les parents d’élèves et les directeurs d’écoles privées. La raison ? Le...

Rapatriement des Marocains : Ait Taleb temporise mais rassure

Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé a déclaré jeudi devant la commission des secteurs sociaux qu...

Les cafés et restaurants autorisés à rouvrir

Fermés depuis le 16 mars dernier, les cafés et les restaurants sont autorisés à rouvrir à partir de ce vendredi 29 mai. C’est ce qu’a annoncé le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie ...

Khalid Aït Taleb défend l’utilisation de la chloroquine pour traiter le Covid-19

Alors que l’hydroxychloroquine, traitement supposé efficace contre le Covid-19, fait débat, le Maro...

Tadamoncovid : 2 millions de réclamations enregistrées en une semaine

Ce mercredi 27 mai, le Comité de veille économique (CVE) a publié un communiqué indiquant que depuis le 21 mai, près de deux-millions de réclamations des ménages du secteur informel ont été enreg...