Aller au contenu principal

Mobilisation mondiale contre la pandémie du COVID-19

Le dernier bilan mondial du coronavirus a atteint, ce lundi 16 mars, 173412 cas confirmés et 6571 décès. Ces chiffres alarmants révèlent aussi que l’Europe, l’Italie en particulier, est devenue le nouvel épicentre du virus dans le monde. Plusieurs pays ont consolidé leurs mesures de préventions et de gestion de cette pandémie, qui ne cesse de se propager dans la planète.

Par H.L.B, Publié le 16/03/2020, mis à jour le 17/03/2020
Teaser Media
Mobilisation mondiale contre la pandémie du COVID-19

Pour la première fois depuis l’apparition du coronavirus, le nombre de cas contaminés dans le monde dépasse celui de la Chine, marquant une nouvelle étape dans l’évolution de cette pandémie mondiale. La Commission nationale chinoise de la santé a signalé, ce lundi, 16 nouvelles infections et 14 décès, ce qui porte le nombre total de cas dans le pays à 80860, dont plus de 67000 se sont rétablis. Hors de Chine, les taux de contamination dans plusieurs autres pays sont montés en flèche ces derniers jours. L’Italie, le pays le plus touché d’Europe, compte désormais plus de 24700 cas, l’Iran près de 15000, l’Espagne au moins 8500, la France environ 5500 et les États-Unis près de 4000 cas. Le nombre total des infections dans le monde s’élève, ce lundi 16 mars, à 173412, tandis que le nombre de décès a dépassé les 6600, rapporte CNN.

Cette augmentation du nombre d'infection survient alors que les pays du monde entier s’empressent de mettre en œuvre des mesures d’urgence afin de contenir le virus et d’imposer une distanciation sociale, notamment en imposant des restrictions aux frontières et aux déplacements, des fermetures d’écoles et en ordonnant aux restaurants, cafés et bars de fermer ou de réduire la durée de leurs services. The Guardian rappelle que, le vendredi 13 mars, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a déploré que l’Europe soit devenue le nouvel épicentre de la pandémie du coronavirus.

Panique mondiale

Dimanche soir, le vice-président américain, Mike Pence, a affirmé que de nouvelles directives seront publiées ce lundi concernant les éventuels couvre-feux ou fermetures de lieux publics, rapporte Reuters. Les centres américains de contrôle et de prévention des maladies ont recommandé l’annulation et le report de manifestations impliquant plus de 50 personnes pendant huit semaines. Plusieurs États et villes du pays ont également annoncé des fermetures obligatoires, dans le cadre des efforts visant à freiner la propagation du virus.

De son côté, le Liban a fermé son aéroport, ses frontières et ses ports pendant deux semaines, du 15 au 29 mars, a déclaré la ministre de l’information, Manal Abdul Samad, lors d’une conférence de presse à Beyrouth. Le gouvernement interdit les rassemblements publics et privés et les bureaux du gouvernement seront fermés, à l’exception des bureaux de sécurité, de santé et de services, explique Asharq Awsat. La même source rapporte que le gouvernement irakien a annoncé qu’il imposera un couvre-feu à Bagdad, du 17 au 23 mars. En vertu de cette démarche, les Irakiens ne seront pas autorisés à quitter leurs domiciles pendant près d’une semaine.

En Europe, la République tchèque a fermé les services publics pour empêcher la propagation du virus, tandis que l’Irlande a appelé les pubs à fermer et a demandé aux gens de ne pas participer à des fêtes. La France, qui a fermé des restaurants, des cafés, des cinémas et des boîtes de nuit, a souligné que près de 200 cas graves ont moins de 60 ans, selon le directeur de l’agence nationale de santé du pays. France24 ajoute que le pays compte désormais 5423 contaminations et 127 décès. Cette situation difficile a poussé Emmanuel Macron, le chef de l’État français, a convoqué un Sommet extraordinaire des dirigeants du G7. Cette rencontre, qui se fera par visioconférence ce lundi 16 mars, vise à coordonner l’action du G7 dans la lutte contre le coronavirus dans les domaines sanitaire, économique, financier et de la recherche. Euronews indique pour sa part que l’Union européenne a introduit une restriction de 30 jours sur tous les voyages non essentiels vers le bloc afin de tenter de contenir l’épidémie.

Enfin, une chose est sure la lutte contre le COVID-19 est toujours en cours et le monde entier se mobilise.


  • Partagez

L’OMS suspend les essais cliniques sur l’hydroxychloroquine

Ce lundi 25 mai, l’Organisation mondiale de la santé a annoncé avoir suspendu «temporairement» les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine, par mesure de précaution. Cette annonce intervient quelqu...

Le Maroc remporte 3 médailles d’or au salon Euroinvent

Le Maroc a décroché trois médailles d’or lors du Salon européen de l’innovation Euroinvent, qui s’est tenu à distance dans la ville d’Iasi en Roumanie, du 21 au 23 mai. L’École marocaine des sciences ...

Réouverture des frontières espagnoles aux touristes étrangers

Samedi 23 mai, Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol, a déclaré que son pays rouvrira ses frontières aux touristes étrangers à partir du 1er juillet. «Je vous annonce qu’à partir du mois de juillet...

Les États-Unis se retirent du traité de sécurité Ciel ouvert

Ce jeudi 21 mai, le président américain Donald Trump a annoncé le retrait des États-Unis du traité "Ciel ouvert" (Open Skies), accusant la Russie de l’avoir violé. Ce traité, signé par 34 pays et entr...

Assassinat de Khashoggi : les enfants du journaliste "pardonnent" aux tueurs

Ce vendredi 22 mai, les enfants du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, tué en octobre 2018 dans le consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, ont déclaré avoir pardonné aux meurtriers de leur père. «...

Les Européens appellent Israël à renoncer à l’annexion de la Cisjordanie

Trois jours après la nomination d’un nouveau gouvernement d’union en Israël, l’Europe a réagi au programme de cette coalition qui prévoit l’annexion de pans de la Cisjordanie occupée par l’État h...