Aller au contenu principal

Coronavirus : le gouvernement adopte des mesures radicales

Ce jeudi, le gouvernement a annoncé avoir pris des mesures après la confirmation d’un deuxième cas de contamination au Coronavirus au Maroc. Ainsi, il a été décidé d’interdire tous les événements auxquels participent des personnes venues de l’étranger (conférences, rencontres culturelles ou sportives) et les événements rassemblant plus de 1000 personnes (sauf les moussems). La prière du vendredi est quant à elle maintenue.

Par Mohamed Laabi, Publié le 05/03/2020 à 17:06, mis à jour le 05/03/2020 à 18:36
Teaser Media
El Otmani

Après l’action, la réaction. Le gouvernement marocain a décidé ce jeudi de réagir et de limiter les risques d’infections au coronavirus. Hassan Abyaba, porte-parole du gouvernement chargé également de la Jeunesse et des Sports, a diffusé une circulaire dans laquelle il annonce différentes mesures prises par le gouvernement pour éviter la propagation rapide de l’épidémie.

Parmi ces mesures, l’interdiction de tous les événements rassemblant plus de 1000 personnes (sauf les moussems). Les rencontres sportives se dérouleront quant à elles à huis clos. Et cela à partir d’aujourd’hui (jeudi 5 mars) jusqu’à fin mars au minimum. Pour rappel, depuis l’annonce du premier cas marocain touché par le Coronavirus, une vague d’annulations d’évènements prévues pour cette année a déferlé (SIAM, Caftan de Marrakech, festival gastronomique de Casablanca, grand prix de judo...etc).

L’issue de l’Auto expo, prévu en juin prochain, sera annoncé par l’association des importateurs de voitures du Maroc (AIVAM) la semaine prochaine, indique l’Économiste dans son édition du jeudi 5 mars 2020. Quant au festival Mawazine qui attire chaque année des millions de spectateurs, il ne devrait à priori pas être annulé. Les organisateurs ont décidé de maintenir la date de l’édition 2020, prévue du 19 au 27 juin prochain. Pas de changement également pour la prière du vendredi, qui sera maintenue dans toutes les mosquées du royaume. 

Maroc-Espagne : des migrants clandestins marocains encore à Sebta

3.000 migrants clandestins marocains, dont 830 mineurs, sont encore sur le "territoire espagnol", et ce un mois après la crise migratoire de Sebta. C’est ce qu’a affirmé Juan Vivas, chef du gouverneme...

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...

Le Conseil de coopération du Golfe exprime son soutien au Maroc

Ce mercredi 16 juin à Riyad, le conseil ministériel du Conseil de coopération du Golfe (CCG) a tenu sa 148e session. À l’issue de cette réunion, le CCG a publié un communiqué dans lequel il souligne l...

Arrivée du chef du mouvement Hamas au Maroc

Une première. Ce mercredi 16 juin à Rabat, Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, ainsi que d’autres politiciens marocains ont reçu Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, accompagné par une...