Aller au contenu principal

Le Panama souhaite développer ses relations bilatérales avec le Maroc

Par Khansaa Bahra, Publié le 28/02/2020 à 15:23, mis à jour le 28/02/2020 à 17:24
Teaser Media
Mohamed Touimi Benjelloun et Tito Rodriguez Mena

Ce jeudi 27 février, le vice-président de la Chambre des représentants, Mohamed Touimi Benjelloun, a reçu le vice-président de l’Assemblée nationale du Panama, Tito Rodriguez Mena. Ce dernier a présidé une délégation parlementaire en visite de travail à Rabat. Ce déplacement a pour objectif de consolider et de développer les relations bilatérales entre le Maroc et le pays d’Amérique centrale.

Lors de leur entretien, le responsable marocain a présenté la série de réformes entreprises par le royaume ces dernières années : la constitution de 2011 ; les réformes des droits de l’homme, de la séparation des pouvoirs et de l’indépendance du pouvoir judiciaire ; la représentation égale des femmes et des jeunes. Lors de cette réunion, les responsables marocains et panaméens ont également discuté du plan marocain d’autonomie portant sur le règlement du différend sur le Sahara. Touimi Benjelloun a souligné les efforts fournis par le Maroc pour trouver une solution durable et mutuellement acceptable au conflit.

Pour rappel, le Panama a été le premier pays d’Amérique latine à reconnaître la République arabe sahraouie démocratique autoproclamée (RASD) et à inaugurer une ambassade du Polisario, respectivement en 1978 et 1980. Malgré une interruption des relations entre le Panama et le Front Polisario, après que le gouvernement panaméen a suspendu sa reconnaissance de la RASD en 2013, les relations ont été rétablies en 2015. Cependant, durant la même année, le Panama a ouvert une ambassade à Rabat, suggérant que sa reconnaissance de la RASD ne constitue pas une atteinte à l’intégrité territoriale du Maroc. Depuis lors, le Panama a entretenu des relations amicales avec le Maroc.

Maroc-Espagne : des migrants clandestins marocains encore à Sebta

3.000 migrants clandestins marocains, dont 830 mineurs, sont encore sur le "territoire espagnol", et ce un mois après la crise migratoire de Sebta. C’est ce qu’a affirmé Juan Vivas, chef du gouverneme...

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...

Le Conseil de coopération du Golfe exprime son soutien au Maroc

Ce mercredi 16 juin à Riyad, le conseil ministériel du Conseil de coopération du Golfe (CCG) a tenu sa 148e session. À l’issue de cette réunion, le CCG a publié un communiqué dans lequel il souligne l...

Arrivée du chef du mouvement Hamas au Maroc

Une première. Ce mercredi 16 juin à Rabat, Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, ainsi que d’autres politiciens marocains ont reçu Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, accompagné par une...