Aller au contenu principal

La biodiversité : Rapport de l'IPBES

Par Khansaa B., Publié le 06/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Pour la première fois depuis près de quinze ans, un rapport de 1800 pages, s’intéressant à la fois aux écosystèmes terrestres, marins et de rivière, est rendu public ce lundi 6 mai.

 

Dans le cadre de la 7e session de l'IPBES au Palais de l'UNESCO, des experts scientifiques de 132 pays se sont réunis, à partir du 29 avril, pour débattre des enjeux majeurs relatifs à l'avenir de la planète et la biodiversité.

 

La diversité de la vie sur Terre est désormais menacée. Plusieurs écosystèmes, espèces et gènes risquent de disparaitre d'où la nécessité de la responsabilité écologique.

 

Le rapport de 1.800 pages, rendu public ce lundi 6 mai à 13 heures, promet des résultats alarmants. Il dévoile l'évaluation mondiale des écosystèmes et démontre le besoin urgent d’un plan pour sauver la nature, frisant la destruction à cause des homo sapiens.

 

Le sommaire du rapport révèle que, bien que la Terre ait toujours souffert des actions de l'homme à travers l'histoire, au cours des 50 dernières années, ces éraflures sont devenues plus profondes.

 

La population mondiale a doublé depuis 1970, l'économie a été multipliée par quatre, tandis que le commerce international a été multiplié par 10. Pour nourrir, vêtir et donner de l'énergie à ce monde en plein essor, les forêts ont été défrichées à une vitesse vertigineuse, en particulier dans les régions tropicales.

 

Cette activité humaine tue les espèces plus qu'auparavant. Selon l'évaluation globale, environ 25% en moyenne des animaux et des plantes sont maintenant menacés.

 

"Nous avons enregistré un déclin sans précédent de la biodiversité et de la nature, c'est tout à fait différent de tout ce que nous avons vu dans l'histoire humaine en termes de taux de déclin et d'ampleur de la menace", a déclaré Kate Brauman, docteur à l'Université de Minnesota et principale coordinatrice de l’évaluation. Elle ajoute : "Lorsque nous avons tout rassemblé, j'ai été choqué de voir à quel point les déclins sont extrêmes en termes d'espèces."

 

Le déclin en chiffre :

- Risque d'extinction d'espèces : Environ 25% des espèces sont déjà menacées d'extinction dont la plupart sont des groupes d'animaux et des plantes.

- Écosystèmes naturels : Les écosystèmes naturels ont diminué de 47% en moyenne, par rapport aux estimations précédentes.

- Biomasse et abondance des espèces : la biomasse mondiale des mammifères sauvages a diminué de 82%. Une diminution rapide depuis 1970.

- La nature pour les populations autochtones : 72% des indicateurs développés par les communautés locales font état d'une détérioration continue des éléments de la nature qui leur tiennent à cœur.

 

 

 


  • Partagez

Casablanca : deux semaines de restrictions supplémentaires

C’est officiel, le gouvernement a annoncé dans un communiqué la prolongation des mesures de restrictions visant Casablanca de deux semaines supplémentaires à compter du lundi 21 septembre. Le nombre d...

Le Maroc passe commande pour les vaccins d'Astrazeneca

Le Maroc fait une nouvelle commande pour les vaccins contre le nouveau coronavirus. Un mémorandum d’entente pour l’acquisition de vaccins anti-Covid 19 produits par la Société "R-Pharm", sous licence ...

Déception et colère sont les mots d’ordre de cette rentrée scolaire

La reprise des cours en présentiel a été reportée dans plusieurs écoles du Royaume en raison de l’e...

Lutte contre le coronavirus : Tanger, le modèle à suivre

La ville du Détroit a connu une large amélioration de sa situation épidémiologique durant ce mois d...

Étude sur l’immunité collective au Maroc : 0,7% de la population a des anticorps

Ce jeudi 17 septembre, le ministère de la Santé a publié les résultats préliminaires d’une étude de séroprévalence recommandée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Selon cette investigation,...

La mort du petit Adnane vue par les hebdos

Le triste destin du petit Adnan Bouchouf, disparu le 7 septembre 2020 et retrouvé violé et enterré ...