Aller au contenu principal

Deux Marocains parmi les personnalités les plus riches d’Afrique

Le magazine économique Forbes, qui met chaque année la lumière sur les différentes entreprises et personnalités marquantes au monde, a récemment dévoilé un rapport sur les 20 personnalités les plus fortunées d’Afrique. Dans cette liste, on retrouve 5 Égyptiens et Sud-africains, 4 Nigérians, un Algérien, une Anglolaise, un Tanzanien, un Zimbabwéen et… deux Marocains.

Par Mohamed Laabi, Publié le 20/01/2020 à 10:59, mis à jour le 20/01/2020 à 16:07
Teaser Media

Ils étaient 3 Marocains en 2011, mais ne sont plus que deux en 2020 dans la liste des 20 plus grands milliardaires d’Afrique. Il s’agit de Aziz Akhannouch (15e), homme d’affaires et ministre de l’Agriculture, dont la fortune est estimée à 1,7 milliard de dollars, et Othman Benjelloun (17e), patron de la BMCE Bank (1,4 milliard de dollars). C’est en tout cas ce que nous révèle le dernier rapport publié par le magazine Forbes. D’après la même source, le nombre de milliardaires africains a augmenté en 2020. Ils sont passés de 16 milliardaires en 2011 à 20 aujourd’hui. Est considérée comme milliardaire toute personne qui atteint le seuil emblématique d’un milliard de dollars.

Le Nigérien Aliko Dangote continue de surclasser la concurrence. Avec une fortune estimée à 10,1 milliards de dollars, il occupe le sommet de la liste pour la 9e fois consécutive, rapporte Hespress FR. Aliko Dangote devance l’Egyptien Nassef Sawiris (8 milliards de dollars), le Nigérien Mike Adenuga (7,7 milliards de dollars) et les Sud-africains Nicky Oppenheimer (7,7 milliards de dollars) et Johann Rupert (6,5 milliards de dollars).

La première femme qui figure dans ce top 20 est Angolaise. Il s’agit d’Isabel Dos Santos. La femme la plus riche d’Afrique se positionne à la 13e place du classement avec une fortune estimée à 2,2 milliards de dollars. Selon Forbes, Dos Santos aurait acquis cette fortune durant le mandat présidentiel de son père, José Eduardo dos Santos. Ce dernier a gouverné la République d’Angola durant près de 40 ans (1979 -2017).

Selon le quotidien arabophone Al Massae, 4 milliardaires ont rejoint ce classement en 2020. Notamment l’Algérien Issad Rebrab, le Tanzanien Mohammed Dewji, le Zimbabwéen Strive Masiyiwa et l’Angolaise Isabelle Dos Santos. 

Des inégalités hommes-femmes constatées… surtout au Maroc !

Ce lundi, un rapport annuel de l’ONG Oxfam met l’accent sur l’absence de parité hommes-femmes dans la richesse. D’après le rapport, les femmes sont en première ligne des inégalités «à cause d’un système économique qui les discrimine et les cantonne dans les métiers les plus précaires et les moins rémunérés, à commencer par le secteur du soin», souligne Pauline Leclère, porte-parole d’Oxfam France.

Les 22 hommes les plus fortunés au monde possèdent plus que l’ensemble de la population féminine de l’Afrique, rapporte Finance News. Les femmes et les filles assument chaque jour l’équivalent de 12,5 milliards d’heures de travail dans le domaine du soin non rémunéré, un travail dont la valeur serait d’au moins 10 800 milliards de dollars chaque année, soit plus de trois fois la valeur du secteur des technologies à l’échelle mondiale, rapporte la même source.

Au Maroc, la disparité hommes-femmes est affligeante. Selon le rapport du forum économique mondial, le Maroc est classé 143e sur 153 pays dans l’indice mondial de disparité entre les sexes. Le royaume reste le pays le plus inégalitaire du nord de l’Afrique et dans la moitié la plus inégalitaire des pays de la planète, relève Oxfam.

L’année dernière, Oxfam a montré qu’il faudrait 154 ans à une personne qui gagne le SMIG pour gagner ce que reçoit en 12 mois l’un des milliardaires du Maroc, rappelle l’ONG. Ce rapport a souligné aussi qu’un ou une Marocain(e) sur huit est en situation de vulnérabilité, c’est-à-dire susceptible de basculer dans la pauvreté à tout moment.

RAM : saturation des vols en provenance de plusieurs pays pour le mois de juillet

Dans un message publié ce mercredi 16 juin sur son compte Twitter, la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a annoncé que tous les vols en provenance de France, d’Italie, de Belgique et d...

Meknès : une personne vaccinée meurt de la Covid-19

Ce dimanche 13 juin à Meknès, une personne complètement vaccinée (qui a bénéficié de deux doses du vaccin) est décédée en raison de complications de son infection par la Covid-19. Cette information a ...

Zoom sur la vie de Fatna Bent L'houcine et Omar Hayat

Dans ce podcast, Radio Maarif rend hommage à l'une des plus célèbres chanteuses de chaâbi de l'histoire du Maroc, Fatna Bent Lhoucine. Cette dernière a eu une riche carrière en chant, qui a duré un de...

Les changements prévus pour le pass vaccinal marocain

Selon plusieurs sources médiatiques, le pass vaccinal marocain connaîtrait des changements. Ce document devrait intégrer de nouvelles informations afin de s’aligner sur le certificat Covid-19 numériqu...

Le projet de loi sur l’usage légal du cannabis adopté

Le projet de loi sur l’usage légal du cannabis a été adopté en deuxième lecture par la Chambre des ...

Être une femme, ça coûte cher

C’est une triste réalité qu’on ne peut pas contester : les femmes sont moins bien payées que les hommes. «Ce qui coûte le plus cher, c’est l’argent qui n’est pas gagné, c’est-à-dire tout le travail no...