Aller au contenu principal

2020, une année capitale pour les relations Maroc-Chine

Ligne directe Casablanca-Pékin, année sino-marocaine du tourisme et de la culture… Ce début d’année 2020 est riche en coopération maroco-chinoise. Des actions qui viennent en marge de la visite du roi Mohammed VI en Chine en 2016. Les deux pays avaient établi cette année-là, des partenariats stratégiques à moyen et long terme, notamment sur les plans culturels et économiques.

Par Mohamed Laabi, Publié le 17/01/2020 à 16:26, mis à jour le 17/01/2020 à 17:51
Teaser Media

L’année 2020 signera-t-elle le départ d’une longue coopération entre le Maroc et la Chine ? Selon le journal Les Inspirations Éco, ces relations demeurent encore en deçà des aspirations sur le plan économique. Les deux pays se mobilisent tout de même pour renforcer de plus en plus leurs liens, à l’image de cette première ligne directe entre Casablanca et Pékin, inaugurée ce jeudi 16 janvier par la Royal Air Maroc, où encore, l’année culturelle et touristique sino-marocaine.

Cet événement, qui se déroulera sur douze mois, prévoit une série d’activités artistiques et culturelles dans les deux pays pour une plus grande visibilité de part et d’autre. L’événement vise également à rapprocher les deux peuples et à créer une relation solide de coopération culturelle et économique entre le Royaume du Maroc et la République Populaire de Chine, souligne ce vendredi Challenge.

Mohamed Benyacoub, directeur des arts du ministère de la Culture, a ainsi livré un large aperçu de l’évènement. « La programmation marocaine sera étalée sur plusieurs événements, notamment la grande exposition sur la tradition du thé, les prestations des troupes traditionnelles représentant les différentes régions du Maroc, l’exposition des instruments de musique traditionnels, les ateliers de calligraphie arabe », déclare-t-il. Et d’ajouter : « Il y aura aussi une convention de jumelage entre l’Isadac (Institut supérieur d’art dramatique et d’animation culturelle) et l’Institut des beaux-arts de Tétouan avec leurs homologues en Chine. Comme nous avons pensé à programmer l’échange de trois photographes chinois et marocains dans le but d’exposer leurs travaux réciproques dans le cadre de cette année ».

14 % d’augmentation de touristes depuis 2016

Depuis la visite du roi Mohammed VI en Chine, les deux pays ont établi un partenariat stratégique et beaucoup d’avancées sur le plan économique. Cette visite a été couronnée par l’exemption de visa en faveur des citoyens chinois. Résultat : le nombre de touristes chinois a augmenté de 14 % entre 2016 et 2019, rapporte ce vendredi le Matin.

« Les relations de coopération entre les deux pays ont déjà connu un développement important et nous avons un avenir prometteur », affirme Li Li, ambassadeur de Chine au Maroc lors d’une conférence de presse organisée mercredi à Rabat. « Il faut consolider les échanges culturels avec le tourisme en inculquant une culture chez les Chinois et les Marocains », a-t-il ajouté.

Le Maroc est plein d’espoir pour cette année 2020. D’autant plus que le marché chinois regorge d’opportunités, et compte une population qui s’approche du milliard et demi d’habitants.

Sage présente les résultats de son baromètre TVA

Le leader du marché des solutions de comptabilité, de paie et de gestion commerciale dans le cloud, Sage a organisé une table-ronde sous le thème "Comment la dématérialisation fiscale peut-elle contri...

Augmentation importante de la charge de compensation à fin mai

Dans une note récemment publiée, la Trésorerie générale du royaume (TGR) a indiqué, qu’à fin mai 2020, le montant de la charge de compensation s’élève à 6,3 milliards de DH (MMDH) au lieu de 3,07 MMDH...

Risques en finance : une histoire de casino ?

Les marchés financiers sont souvent comparés à des casinos. Ce parallèle a été fait pour la première fois par John Maynard Keynes et est encore aujourd’hui repris dans les médias. L’effet casino a une...

Finances publiques : un déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai

La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 24,6 milliards de DH (MMDH) pour les cinq premiers mois de cette année, contre un déficit de 23,3 MMDH à fin mai 2020. ...

Marché financier international : l'OCP lève avec succès 1,5 milliard de dollars

Dans un communiqué récemment publié, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a annoncé avoir réuni une émission obligataire sur les marchés internationaux. Ainsi, conformément à l’autorisation de son ...

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...