Aller au contenu principal

Escalade de tensions au Sahara marocain

Dans un communiqué rendu public le samedi 11 janvier, le Secrétaire général des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres, a exigé le « maintien de la circulation civile et commerciale régulière » à Guergarat. Guterres craint des tensions dans la région au moment où les participants au rallye « Africa Eco Race » traversent le poste frontalier marocain de Guergarat ce lundi. Une crainte devenue réalité...

Par Mohamed Laabi, Publié le 13/01/2020 à 11:34, mis à jour le 13/01/2020 à 17:13
Teaser Media

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, est monté au créneau face aux tensions que connaît actuellement la zone de Guergarat. Dans un communiqué rendu public le samedi 11 janvier, Guterres a exigé le maintien de la circulation civile et commerciale régulière. Selon lui, « Il est important de permettre le maintien de la circulation civile et commerciale régulière et de s’abstenir de toute action susceptible de modifier le statu quo de la zone tampon », rapporte ce lundi le quotidien Le Matin.

Guterres se dit également « préoccupé par l’augmentation des tensions au Sahara alors que le Rallye Africa Éco Race s’apprête à traverser Guergarat ce lundi ». Le chef de l’ONU « appelle tous les acteurs à faire preuve de la plus grande retenue et à désamorcer les tensions ». Il a également réitéré « l’engagement des Nations-Unies à aider les parties à trouver une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable au conflit du Sahara conformément aux résolutions du Conseil de sécurité », souligne Médias24.

Selon Yabiladi, « des personnes brandissant des drapeaux du Polisario procèdent depuis samedi au blocage de Guergarat ». Ces derniers protestent contre le passage des participants à la 12e édition du rallye « Africa Éco Race » par le corridor en direction de la Mauritanie. Selon la même source, ces manifestants ont adressé une lettre de protestation au Canadien Colin Stewart, chef de la Minurso, dans laquelle ils ont dénoncé l’autorisation accordée aux organisateurs du rallye de passer par Guergarat.

Les craintes de Guterres sont devenues réalité. Selon le360, ce lundi matin les participants du Rallye ont été interdits de traverser le couloir terrestre de Guergarat comme le démontre cette vidéo.

Rappelons que le rallye « Africa Éco Race », qui relie Monaco à Dakar en traversant le Maroc, notamment les Provinces du Sud, en est à sa douzième édition cette année. Le coup d’envoi de cette compétition a été donné le mardi 7 janvier au port Tanger Med, et compte 688 concurrents pour 266 véhicules. Cette édition, qui se poursuivra jusqu’au 19 janvier prochain, connait la participation de 34 nationalités représentant les cinq continents.

Maroc-Espagne : des migrants clandestins marocains encore à Sebta

3.000 migrants clandestins marocains, dont 830 mineurs, sont encore sur le "territoire espagnol", et ce un mois après la crise migratoire de Sebta. C’est ce qu’a affirmé Juan Vivas, chef du gouverneme...

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...

Le Conseil de coopération du Golfe exprime son soutien au Maroc

Ce mercredi 16 juin à Riyad, le conseil ministériel du Conseil de coopération du Golfe (CCG) a tenu sa 148e session. À l’issue de cette réunion, le CCG a publié un communiqué dans lequel il souligne l...

Arrivée du chef du mouvement Hamas au Maroc

Une première. Ce mercredi 16 juin à Rabat, Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, ainsi que d’autres politiciens marocains ont reçu Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, accompagné par une...