Aller au contenu principal

Modèle de développement : le PAM, le RNI et la FDT présentent leurs visions

La Commission spéciale du nouveau modèle de développement a rencontré, mercredi à Rabat, les représentants du Rassemblement national des indépendants (RNI), la fédération démocratique du travail (FDT), l’association des régions du Maroc (ARM) et le parti authenticité et modernité (PAM). Ces derniers ont tous présenté leurs suggestions pour le nouveau modèle de développement.

Par Mohamed Laabi, Publié le 10/01/2020 à 15:32, mis à jour le 10/01/2020 à 15:58
Teaser Media

« L’emploi, la santé et l’éducation devraient être érigés en priorités pour construire un nouveau modèle de développement qui réponde aux attentes des citoyens et réalise les valeurs de cohésion sociale », a déclaré Aziz Akhannouch à la presse à l’issue d’une séance d’écoute des représentants du RNI, organisée mercredi par la Commission spéciale du nouveau modèle de développement (CSMD), rapporte le Matin.

Selon le RNI, travailler sur ces domaines fondamentaux, qui revêtent une grande importance pour le processus de développement, « permettra de trouver des solutions efficaces à divers problèmes sociaux », a estimé Akhannouch.

Pour sa part, la Fédération Démocratique du Travail a mis en exergue l’importance de l’éducation et de la formation dans le processus de construction du nouveau modèle de développement. Abdelhamid Fathi, a aussi souligné que la science et le savoir sont les piliers du développement et de l’ouverture sur le monde. Il a aussi mis l’accent sur la nécessité d’adopter la démocratie comme principe pour construire le nouveau modèle de développement.

L’Association des régions du Maroc (ARM) a, quant à elle, noté que sa vision pour le nouveau modèle de développement s’appuie sur les recommandations des premières assises nationales de la régionalisation avancée, tenues récemment à Agadir. L’ARM a mis en avant la nécessité de soumettre de nouvelles propositions concernant le financement de la régionalisation avancée, tant à travers des partenariats public-privé que par le biais d’un système fiscal régional ou par d’autres moyens, souligne Médias24.

De son côté, le Parti de l’authenticité et de la modernité (PAM) a proposé des recommandations relatives au renouvellement du modèle politique et institutionnel. Il a appelé au lancement d’une nouvelle génération de réformes. Rappelons que la CSMD avait décidé, le 24 décembre dernier, de procéder à l’écoute des institutions et des forces vives de la nation, dont les partis politiques, les syndicats, le secteur privé et les associations, et ce, dans un esprit d’ouverture et de construction commune.

Dans cette même logique de participation et d’inclusion, la Commission avait affirmé qu’elle mettrait en place une plateforme digitale permettant de recevoir et de collecter les contributions et les idées soumises par les citoyens, afin d’enrichir le débat et de partager les expériences et les réflexions.

Maroc-Espagne : des migrants clandestins marocains encore à Sebta

3.000 migrants clandestins marocains, dont 830 mineurs, sont encore sur le "territoire espagnol", et ce un mois après la crise migratoire de Sebta. C’est ce qu’a affirmé Juan Vivas, chef du gouverneme...

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...

Le Conseil de coopération du Golfe exprime son soutien au Maroc

Ce mercredi 16 juin à Riyad, le conseil ministériel du Conseil de coopération du Golfe (CCG) a tenu sa 148e session. À l’issue de cette réunion, le CCG a publié un communiqué dans lequel il souligne l...

Arrivée du chef du mouvement Hamas au Maroc

Une première. Ce mercredi 16 juin à Rabat, Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, ainsi que d’autres politiciens marocains ont reçu Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, accompagné par une...