Aller au contenu principal

Modèle de développement, Bouachrine, protestations... la présidente du CNDH dit tout

Amina Bouayach, présidente du Conseil National des Droits de l’Homme a été invité à prendre part à une conférence débat organisé par la fondation Fkih Tétouani, le samedi dernier à Salé. Lors de son intervention, elle a déclaré que 80 % des modes de protestation étaient illégales puisqu’elles « ne respectent pas les procédures en vigueur ». Bouayach a également évoqué le cas de Taoufik Bouachrine, précisant qu’elle est en train de préparer un rapport le concernant.

Par Mohamed Laabi, Publié le 06/01/2020 à 15:50, mis à jour le 06/01/2020 à 18:42
Teaser Media

La présidente du Conseil National des Droits de l’Homme, Amina Bouayach, s’est rendue samedi dernier à Salé pour participer à une conférence-débat organisée par la fondation Fkih Tetouani. D’emblée, elle a déclaré que la plupart des manifestations sociales sont illégales. « Au Maroc, 80 % des modes de protestation ne respectent pas les procédures légales, les débats naissent d’abord sur les réseaux sociaux avant de s’exprimer, sous forme de manifestions, dans la rue et loin des traditionnelles institutions d’intermédiation », affirme-t-elle, rapporte le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia ce lundi 6 janvier 2020.

 

D’après Bouayach, le CNDH consacre un intérêt particulier à ces nouvelles expressions sociales et que son conseil « les suits de très près ». Elle affirme qu’elle essaie d’approcher ce phénomène à travers des outils extralégaux, notamment idéologiques, sociologies, culturels ou encore historiques. Elle a également indiqué que ces nouveaux modes de protestation doivent être pris en considération par les différents acteurs institutionnels exerçant dans les domaines législatifs et politiques.

 

« L’opinion publique internationale est aujourd’hui préoccupée par les problématiques liées au terrorisme, à l’extrémisme et à la haine sociale, mais aussi par les questions de l’asile, de l’émigration et de la mondialisation, ainsi que par les expressions à caractère social qui prennent de plus en plus d’ampleur », déclare Bouayach. Elle précise que ces « nouveaux modes de protestation » n’ont pas encore été minutieusement étudiés et décortiqués.

 

Concernant le cas du journaliste Taoufik Bouachrine, condamné en octobre 2019 à 15 ans de prison pour « viols et traite d’êtres humains », la présidente a déclaré que le CNDH n’est pas resté dans une position d’observateur. « Nous parlons ici du principe de l’application d’une règle de droit, abstraction faite du rang social, de la qualité ou du pouvoir de l’auteur du crime ou des crimes ». Elle a indiqué que son conseil visite régulièrement le détenu et publiera bientôt un rapport le concernant, rapporte le quotidien arabophone Akhbar Alyaoum dans son numéro du 6 janvier 2020.

 

Concernant sa vision sur le nouveau modèle de développement, Bouayach a affirmé qu’elle prépare un agenda qui sera présenté officiellement à la commission spéciale du nouveau modèle de développement au mois de mars prochain.

Covid-19 : le Maroc déterminé à accélérer sa campagne de vaccination

Le ministère de la Santé annonce ce lundi 26 juillet que la vaccination contre la Covid-19 peut désormais se faire dans n’importe quel centre de vaccination au Maroc et sans rendez-vous. Ainsi, toute ...

Le calendrier des vacances scolaires 2021-2022

Les parents peuvent d’ores et déjà consulter les dates des vacances scolaires des élèves de la maternelle au lycée, pour la rentrée 2021-2022. En effet, le ministère de l’Éducation nationale, de la Fo...

Covid-19 : accélérer la vaccination pour limiter les dégâts

Le ministre de la Santé mise sur l’accélération de la campagne nationale de vaccination pour faire ...

Les festivités de la fête du Trône reportées en raison de la Covid-19

Dans un communiqué de presse publié ce week-end, le ministère de la Maison royale, du Protocole et de la Chancellerie a annoncé le report des festivités de la fête du Trône. Le ministère «prend en con...

Israël-Maroc : les premiers vols commerciaux directs ont atterri à Marrakech

Ce dimanche 25 juillet, les compagnies aériennes israéliennes Israir et El Al ont lancé leurs premiers vols directs vers Marrakech en provenance de Tel-Aviv. L’aéronef de la compagnie Israir, qui t...

22e anniversaire de la mort de feu le roi Hassan II

Ce vendredi 23 juillet marque le 22e anniversaire de la mort de feu roi Hassan II. Bien que ce jour soit commémoré avec une grande tristesse, il a aussi été porteur d’espoir pour un nouveau départ ave...