Aller au contenu principal

Guaido revendique le soutien militaire pour prendre le pouvoir

Par Nora Jaafar, Publié le 30/04/2019 à 16:30, mis à jour le 06/01/2021 à 10:22          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media

Le leader de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido s'est rendu mardi dans une base militaire de la capitale nationale pour proclamer la fin du régime du président socialiste Nicolas Maduro et appeler à un soulèvement militaire.

 

L'issue de cette rébellion aux enjeux élevés est restée incertaine. Aucun officier de haut rang n'avait annoncé son soutien à Guaido, mais des centaines d'habitants sont descendus dans la rue pour le supporter, avec des sifflets et des appels au "putsch".

 

Leopoldo Lopez, allié et mentor de Guaido assigné à résidence, a été libéré et l'a accompagné à la base militaire de La Carlota à Caracas, où ils se sont entretenus sur une autoroute pendant que des centaines de personnes se rassemblaient à la sortie. Ils étaient flanqués par une douzaine de membres de la Garde nationale qui dissimulaient leur visage avec des masques et portaient des bracelets et des brassards bleus pour signaler leur allégeance.

 

"La fin définitive de l'usurpation a commencé aujourd'hui", a déclaré Guaido dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. "Aujourd'hui, des soldats courageux, des patriotes courageux, des hommes courageux attachés à la Constitution ont répondu à notre appel."

 

Le nombre des membres des forces armées vénézuéliennes qui se sont ralliés à leurs côtés n'est pas encore connu, mais le soulèvement, qui a incité les habitants à éclater et les forces de sécurité à déployer des forces anti-émeutes, est le plus grand appel lancé, jusqu'à ce jour, pour faire basculer Maduro. Sous son régime autocratique, la nation est tombée dans une misère. L'industrie pétrolière est pratiquement au point mort, les États-Unis ont imposé des sanctions punitives et l'hyperinflation a entraîné l'appauvrissement de millions de personnes.

 

Le régime a promis que la rébellion serait réprimée. Le Venezuela " affronte et neutralise un petit groupe de traîtres militaires " qui se sont mobilisés " pour promouvoir un coup d'Etat contre la Constitution et la paix de la République ", a déclaré sur Twitter Jorge Rodriguez, ministre de l'Information. Il a appelé les citoyens à y résister.

Sommet US-UE : la Covid-19, le climat et le commerce à l’ordre du jour

Les États-Unis et l’Union européenne ont convenu d’une trêve de cinq ans dans leur différend de longue date sur les subventions accordées aux constructeurs aéronautiques. Cette annonce a été faite ce ...

L’Otan réaffirme sa force et interpelle la Russie et la Chine

Les 30 États membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) ont clôturé leur somme...

Covid-19 : 2.000 euros pour discréditer le vaccin de Pfizer

Alors que la pénurie de vaccins contre la Covid-10 handicape les campagnes de vaccination de plusieurs pays, certains influenceurs ont été sollicités pour discréditer le vaccin de Pfizer. Dans ce podc...

G7 : un front uni pour vacciner plus contre la Covid-19 et protéger le climat

Ce dimanche 13 juin, après trois jours d’intenses discussions, le sommet de Carbis Bay, en Cornouailles, des sept pays les plus industrialisés (G7), s’est achevé. À l’issue de cet évènement, les dirig...

Mexique : les violences meurtrières envers les journalistes

25 ans après, les médias internationaux, coordonnés par Forbidden Stories ont décidé d’enquêter sur les violences meurtrières dont sont victimes les journalistes au Mexique. Le lancement de cette inve...

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...