Aller au contenu principal

Visa Schengen : le calvaire des rendez-vous se poursuit

L’obtention d’un rendez-vous pour un Visa Schengen (France où Espagne) est devenue une mission quasi-impossible. Si les pays européens ont promis de faire un effort pour réduire le délai de réponse, celui de la prise de rendez-vous reste inchangé et trop long. La France explique cette situation par l’augmentation des demandes de visas. Au total, 400 000 visas ont été délivrés aux citoyens marocains en 2018. Un record affirme le ministre des Affaires étrangères, Jean Yves Drian.

Par Mohamed L., Publié le 06/12/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Prendre un rendez-vous pour le visa de France où d’Espagne est devenu plus compliqué que de l’obtenir. En effet, sur le site de TLS Contact, il faut parfois attendre 3 à 4 mois pour trouver une date de dépôt du dossier. Une situation qui perturbe le programme de milliers de Marocains. Ces retards ont été expliqués par deux principales raisons : l’approche des vacances de fin d’année et la forte demande des Marocains.

 

« Jamais dans l’histoire, la France n’a délivré autant de visas à des Marocains. 400.000 visas ont été délivrés aux Marocains l’année passée, ce qui place le Maroc au deuxième rang derrière la Chine. Cela marque une croissance de 10 % par an », affirme Jean Yves Drian, ministre des affaires étrangères français à Telquel.  

 

L’hebdomadaire qui titre d’ailleurs en couverture de son numéro du 6 décembre « L’Europe ne veut plus de nous » qualifie cette position de « hogra » européenne. « Il apparaît que ces pays ne sont pas très enthousiastes de nous accueillir. Cela se manifeste par l’augmentation des frais de scolarité pour les étudiants hors Union Européenne en France, où l’effectif marocain est le plus important, et bien entendu par le durcissement des conditions d’octroi de visas pour nos citoyens », déclare Reda Dalil, éditorialiste et directeur de publication de Telquel.

 

De l’autre côté, une source consulaire affirme à nos confrères de Médias24 que, contrairement à l’été dernier où il fallait attendre un mois et plus pour se voir délivrer son visa, la situation est différente aujourd’hui : « Le délai a été réduit à 3 ou 4 jours. Le consulat a décidé d’accélérer le traitement des dossiers de demandes pour permettre aux Marocains qui souhaitent se rendre dans l’espace Schengen en cette fin d’année, de le faire selon leurs agendas, explique la même source.

 

Une demande électronique à l’horizon 2022

« Mis à part les empreintes biométriques qui exigent la présence du demandeur de visa, toutes les autres démarches pourront être effectuées par voie électronique d’ici l’année 2022 », a annoncé la Commission stratégique des visas fin novembre 2019. Cette décision est intervenue après une pétition internationale signée par un grand nombre de Marocains et envoyée au ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita et à l’ambassadrice de France Hélène Le Gal. Cette pétition dénonce « les souffrances des milliers de Marocains souhaitant obtenir le visa Schengen ».

 

Dans cette pétition, les Marocains ont exigé l’intervention des responsables pour améliorer les procédures de délivrance du Visa. Ils ont également dénoncé la prolongation des délais d’obtention des rendez-vous et la lenteur des procédures de délivrance des visas, sans oublier le grand nombre de documents désormais exigés pour compléter le dossier. Ce calvaire, peut-on lire dans la pétition, touche particulièrement les Marocains souhaitant se rendre en Europe pour leurs études ou pour des raisons de santé.


  • Partagez

Coronavirus : l'intransigeance de la DGSN

Alors que la pandémie du Coronavirus continue de se propager au Maroc (1113 cas et 71 décès), les a...

Coronavirus : l’administration publique accélère sa dématérialisation

Afin de lutter contre la propagation du Coronavirus tout en assurant la continuité du service public, l'administration marocaine se tournera vers la dématérialisation de ses correspondances ...

Covid-19 : le cri de détresse des Marocains bloqués à l’étranger

La suspension des liaisons aériennes et maritimes a plongé un nombre important de Marocains bloqués...

KLK Khayatey Living débloque 3,5 millions de dirhams au profit du Fonds COVID-19

Le Groupe immobilier KLK Khayatey Living, contribue à hauteur de 3,5 millions de dirhams dans les efforts de gestion de la pandémie du Coronavirus et ses conséquences sur l’économie nationale. Membre ...

Les promoteurs immobiliers se mobilisent contre le Covid-19

Face à la gravité de la crise sanitaire actuellement traversée par notre pays et en réponse à l’initiative lancée par S.M. le roi Mohammed VI, un groupe de promoteurs immobiliers basé dans la région d...

Covid-19 : un week-end chargé

La barre des 1000 contaminations au coronavirus dépassée, les premières victimes du Covid-19 parmi ...