Aller au contenu principal

Gaza : accord de cessez-le-feu après deux jours d’affrontements

Par Khansaa Bahra, Publié le 14/11/2019 à 12:09, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Ce jeudi 14 novembre, un accord de cessez-le-feu est entré en vigueur dans la bande de Gaza, où l’escalade du conflit entre les forces israéliennes et le Jihad islamique palestinien (JIP) a entrainé la mort de plus d’une trentaine de personnes dans l’enclave palestinienne. Cet accord « intervient à la suite des efforts de l’Égypte », après que le coordinateur spécial de l’ONU pour le processus de paix s’est rendu en urgence au Caire après deux jours de violence dans la région. Selon un haut responsable égyptien, les factions palestiniennes, dont le JIP, doivent s’assurer de « maintenir la paix » lors des manifestations contre le blocus israélien sur Gaza. Israël, de son côté, doit « assurer un cessez-le-feu » lors de ces protestations.

 

La violence a éclaté ce mardi 12 novembre, après l’assassinat de Baha Abu al-Ata, haut commandant du JIP, lors d’une offensive menée par Israël. Le porte-parole de l’armée israélienne, Avichay Adraee, a déclaré que le défunt avait donné l’ordre de lancer de nombreuses roquettes contre son pays et qu’il planifiait une attaque imminente. Adraee a ajouté que l’opération, qui ciblait initialement Abou al-Ata, avait également tué un autre commandant du JIP, Rasmi Abu Malhous.

 

Par ailleurs, une offensive meurtrière a été effectuée le mercredi soir tuant 34 Palestiniens, dont une famille de huit personnes. Le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le groupe militant Hamas, a identifié ces personnes comme étant des membres de la famille d’Abu Malhous, qui résidaient dans la région de Deir al-Balah, soulignant que toutes les autres victimes, notamment une femme et un enfant, étaient des civils.

Climat : 216 millions de personnes risquent d’être déplacées d’ici 2050

La Banque mondiale (BM) tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme au sujet de la crise climatique mondiale. Dans un rapport publié le lundi 13 septembre, l’institution financière internationale a ex...

Protocoles des sages de Sion : la plus grosse fake news antisémite du XXe siècle

Les Protocoles des Sages de Sion, un texte inventé de toutes pièces par la police secrète du tsar et publié pour la première fois en Russie en 1903, présentait un plan fictif de conquête du monde étab...

Les États-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni scellent un pacte historique

Une nouvelle alliance voit le jour. Ce mercredi 15 septembre, les États-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni ont lancé un partenariat historique de sécurité et de défense dans la zone indo-pacifique. B...

5G et Edge Computing : quels effets sur les systèmes de transport intelligents

La 5G et l'Edge Computing ont vocation à améliorer de manière significative les performances des applications et des objets connectés en facilitant la gestion croissante des données en temps réel. Dan...

Peut-on se remettre d'un attentat ?

Cela n'aura échappé à personne : dans le mot terrorisme, il y a terreur. Derrière chaque attentat se cache l'un des objectifs d'une poignée de tueurs : terroriser une population et mener contre elle u...

À la recherche de solutions au conflit israélo-palestinien

Un premier ministre israélien reçu en Égypte, une première depuis plus de dix ans. L'objectif de ce...