Aller au contenu principal

Santé : l’accord de Google avec Ascension fait polémique aux USA

Par Khansaa B., Publié le 13/11/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

 

Google a annoncé son partenariat avec Ascension, l’un des plus gros acteurs de la santé aux États-Unis, visant à moderniser son système d’information et à fournir de nouveaux outils aux médecins. Cet accord a provoqué ensuite un déchaînement massif des médias américains. En effet, dans un article publié ce lundi 11 novembre, le Wall Street Journal a accusé Google d’avoir collecté furtivement des données sur la santé de plusieurs millions d’Américains sans leur consentement. Le New York Times, Forbes et Business Insider ont quant à eux fourni davantage de détails sur « Project Nightingale ». Le problème soulevé par la presse des États-Unis est que les ambitions de Google en matière de santé n’ont pas de limites claires.

 

Initialement, ce partenariat concerne l’échange de données. Google se charge de centraliser les informations sur les patients d’Ascension, un fournisseur de soins de santé à but non lucratif, qui compte des milliers d’établissements dans 23 États. À l’aide de ses outils cloud et G Suite, Google rassemble les données de ces patients, notamment l’historique des médicaments, les tests de laboratoire et les informations biographiques, afin d’améliorer le traitement. En retour, Google apprend à créer ses propres outils médicaux, qu’il espère vendre dans le monde entier. Cependant, ni Google ni Ascension n’ont informé les patients que leurs informations allaient être exploitées de la sorte, ce qui est parfaitement légal, selon Wired. En effet, bien que les données sur la santé sont strictement règlementées par le gouvernement fédéral (contrairement à la plupart des données que Google collecte sur les individus), les deux sociétés ont souligné que leur accord était conforme à la loi fédérale sur la protection de la santé.


  • Partagez

Lutte contre le Coronavirus : le Maroc "très proche du succès"

Après plus de deux mois et demi de confinement, le Maroc se dirige vers la levée de cette mesure le...

Une médiation nécessaire entre les écoles privées et les parents d'élèves

L’ambiance est tendue entre les parents d’élèves et les directeurs d’écoles privées. La raison ? Le...

Rapatriement des Marocains : Ait Taleb temporise mais rassure

Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé a déclaré jeudi devant la commission des secteurs sociaux qu...

Les cafés et restaurants autorisés à rouvrir

Fermés depuis le 16 mars dernier, les cafés et les restaurants sont autorisés à rouvrir à partir de ce vendredi 29 mai. C’est ce qu’a annoncé le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie ...

Khalid Aït Taleb défend l’utilisation de la chloroquine pour traiter le Covid-19

Alors que l’hydroxychloroquine, traitement supposé efficace contre le Covid-19, fait débat, le Maro...

Tadamoncovid : 2 millions de réclamations enregistrées en une semaine

Ce mercredi 27 mai, le Comité de veille économique (CVE) a publié un communiqué indiquant que depuis le 21 mai, près de deux-millions de réclamations des ménages du secteur informel ont été enreg...