Aller au contenu principal

Nigéria: des élèves torturés et menottés libérés d’une école islamique

La police du nord du Nigeria a libéré 67 personnes qui ont été retrouvées menottées dans un pensionnat islamique, selon des responsables. Âgés de 7 à 40 ans, les élèves ont expliqué à la police qu’ils avaient été torturés et brutalisés.

Par Nora Jaafar, Publié le 15/10/2019 à 12:25, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le mois dernier, plus de 300 étudiants ont été secourus d’un pensionnat similaire dans l’État voisin de Kaduna. Les internats islamiques, connus sous le nom d’Almajiris, sont répandus dans le nord du Nigeria, majoritairement musulman.

 

Dans une déclaration publiée le lundi 14 octobre, la police a indiqué qu’elle a retrouvé les pensionnaires enchaînés et soumis à des « traitements inhumains et dégradants ». Certains avaient été victimes d’abus sexuels, indique la BBC. « Battre, abuser et punir, c’est ce qu’on nous a fait subir ici. Ils prétendent qu’ils nous éduquent. Ils ne nous enseignent pas la parole de Dieu », a déclaré l’étudiant Lawal Ahmed à l’agence de presse Reuters. Deux enseignants ainsi que le propriétaire de l’école, qui se trouve à Daura, lieu de naissance du président Muhammadu Buhari, ont été arrêtés.

 

Plus de 300 élèves étaient inscrits au pensionnat, mais la plupart s’étaient échappés avant l’arrivée de la police, rapporte la BBC. Les captifs avaient déclenché des émeutes et nombre d’entre eux étaient sortis encore menottés. Cette école existe depuis plusieurs décennies et se spécialise dans l’enseignement coranique. Elle accueille certains élèves qui présentent des problèmes de comportement.

 

Manque d'établissements correctionnels

De nombreux cas d’abus ont été signalés dans des pensionnats islamiques dans le nord du Nigéria, les élèves étant parfois contraints de passer leurs journées à mendier dans la rue. L’absence d’établissements de réadaptation dans certaines régions du pays oblige quelques parents à inscrire leurs enfants indisciplinés dans des écoles islamiques informelles — qui sont également censées être des établissements correctionnels — où ils sont victimes de mauvais traitements, explique Reuters.

 

Le Président Buhari a déjà condamné les rapports faisant état d’abus dans des institutions similaires. En septembre, lorsque des étudiants ont été libérés de l’école de Kaduna, il a exhorté les chefs religieux et traditionnels à collaborer avec les autorités pour « dénoncer et endiguer toutes sortes d’abus qui sont très récurrent, mais que les communautés choisissent d’ignorer depuis plusieurs années ».

Liban : le nouveau Premier ministre vise à former au plus vite un gouvernement

Le Premier ministre libanais désigné, Najib Mikati, a déclaré ce mercredi 28 juillet qu’il espère former rapidement un gouvernement après avoir obtenu l’approbation du président Michel Aoun pour la pl...

La guerre dans l'espace a-t-elle déjà commencé ?

En 2020, quelques semaines après l’annonce par l’ancien président américain Donald Trump de la création d’une Space Force, deux satellites russes auraient pris en chasse un satellite-espion américain....

FMI : l’accès inégal aux vaccins creuse les inégalités économiques

Ce mardi 27 juillet, le Fonds monétaire international (FMI) a publié ses prévisions économiques mondiales actualisées. Dans ce rapport, l’institution internationale, qui maintient sa prévision de croi...

Démarrage du plus grand procès pénal de l’histoire moderne du Vatican

Un cardinal catholique romain, autrefois proche allié du pape François, va être jugé au Vatican, pour avoir détourné des fonds de l’Église dans un projet immobilier ruineux à Londres. Le cardinal en q...

Biden met fin à la mission de combat des troupes américaines en Irak

Ce lundi 26 juillet, le président américain Joe Biden et le Premier ministre irakien Moustafa al Kadhimi ont signé un accord mettant formellement fin à la mission de combat de l’armée américaine en Ir...

Les projets transhumanistes financés par des milliardaires

Plusieurs idées révolutionneront le monde de demain : aller sur Mars, ne plus vieillir, survivre aux maladies, guérir d’un handicap ou conserver son esprit à tout jamais... Ces idées sont souvent port...