Aller au contenu principal

Affaire Khashoggi : Les enfants du journaliste indemnisés par l’Arabie Saoudite

Par Arnaud B., Publié le 02/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Selon le Washington Post, les quatre enfants du journaliste assassiné Jamal Khashoggi - deux fils et deux filles - ont  reçu des maisons à Djeddah d'une valeur pouvant atteindre 4 millions de dollars chacune. Ils reçoivent également des paiements d'au moins 10 000 dollars par mois, auxquels s'ajouterait un paiement supplémentaire de plusieurs dizaines de millions de dollars par personne une fois que le procès des assassins présumés de leur père sera terminé. Les paiements " visent en partie à garantir que les enfants continuent à faire preuve de retenue dans leurs déclarations publiques ", a rapporté le Washington Post, après avoir parlé avec des responsables saoudiens impliqués dans les négociations.


  • Partagez

Rentrée scolaire 2020-2021 : Amzazi dit tout

Saïd Amzazi, ministre de l’Éducation nationale, a présenté ce jeudi 24 septembre un exposé sur les ...

Maroc-USA : Hammouchi reçoit l’ambassadeur américain

Ce jeudi 24 septembre, Abdellatif Hammouchi, Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire (DGST-DGSN), a reçu David Fischer, ambassadeur des États-Unis au Maroc. Cette ...

Le Maroc, 10e principal importateur d’armes dans la région MENA

Dans le cadre de son programme Armes et sécurité, le Center for International Policy (CIP) a récemment publié un rapport sur les principaux fournisseurs d’armes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (...

Afrique du Nord : un symposium sur la transition énergétique

Ce lundi 21 septembre, Mohammed Ghazali, secrétaire général du département de l’Énergie et des Mines, a coprésidé avec Dave Turk, directeur exécutif adjoint de l’Agence internationale de l’énergie, le...

Santé : signature d'un partenariat public-privé

Le ministère de la Santé et la Fédération nationale de la Santé (FNS) ont signé ce mardi 22 septemb...

Le procès de Abdelali Hamieddine reporté à 2021

Ce mardi 22 septembre, Mohamed Lahya, juge principal de la chambre criminelle de première instance de la Cour d’appel de Fès a décidé de reporter le procès de Abdelali Hamieddine, parlementaire et dir...