Aller au contenu principal

Les transporteurs annulent leur grève prévue les 14 et 15 octobre

Les professionnels du transport routier des marchandises ont déclaré le samedi 12 octobre l’annulation de la grève qu’ils comptaient observer les 14 et 15 du mois courant. Cette décision a été prise à l’unanimité lors d’une réunion présidée par le ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau.

Par Nora Jaafar, Publié le 14/10/2019 à 15:39, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Lors de cette rencontre, plusieurs questions ont été abordées, notamment les difficultés auxquelles doivent faire face les routiers. Le ministère a précisé dans le procès-verbal de la réunion, relayé par la MAP, que parmi les revendications des professionnels du secteur figurent la dernière hausse du prix du gasoil et ses répercussions négatives sur la compétitivité des entreprises du transport, la problématique du sur-tonnage et les conditions d’accès à la profession. Il a également profité de cet échange pour présenter les mesures mises en œuvre suite aux précédentes rencontres avec l’Association marocaine des transports routiers intercontinentaux du Maroc (AMTRI-Maroc), l’Association marocaine du transport et de la logistique (AMTL) et la Fédération nationale du transport multimodal (FNTM).

 

En outre la MAP a ajouté qu’une réunion va prochainement avoir lieu avec les routiers sous la supervision du secrétaire général du ministère, afin de réviser à partir du 1er janvier 2020 les conditions d’accès à la profession et la dynamisation de celles portant sur les fiches d’embarquement, ainsi que le renforcement du contrôle de la surcharge.

 

Par ailleurs, les représentants des professionnels du secteur, notamment le président adjoint de la FNTM, Amer Zghinou, le président de l’AMTRI-Maroc, Idriss Bernoussi, et le président de l’AMTL, Mohamed Jaabak, ont prévenu que « la cessation du travail engendrera des pertes pour l’ensemble des parties que personne ne souhaite », et ont appelé le ministère à « s’engager avec les professionnels dans un dialogue sérieux », rapporte nos confrères du HuffPost Maroc.

Classes sociales : la dangereuse fracture

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dang...

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...