Aller au contenu principal

Espagne : 9 séparatistes catalans condamnés à des peines de prison

En Espagne, plusieurs dirigeants catalans ont été jugés pour leur implication dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017. Le verdict de leur procès est tombé ce lundi 14 octobre à Madrid. L’Espagne avait connu une montée des tensions en 2017 après que le président sortant de Catalogne, Carles Puigdemont, a mené une campagne « pour l’indépendance ».

Par Khansaa Bahra, Publié le 14/10/2019 à 14:56, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Un tribunal espagnol a condamné de 9 à 13 ans de prison neuf séparatistes accusés de rébellion, de sédition et d’utilisation abusive de fonds publics lors de la tentative infructueuse de réclamation d’indépendance régionale. Ils avaient piloté ce mouvement en Catalogne en 2017.

 

Pour éviter les poursuites judiciaires, Puigdemont a fui l’Espagne pour se réfugier à Bruxelles et c’est son vice-président, Oriol Jungueras, qui a pris le relais à la tête du mouvement rebelle. Ce dernier a été condamné à 13 ans de prison pour « sédition » et « détournement de fonds publics ». Le tribunal a également interdit à Jungueras « d’occuper un poste public pendant 13 ans », a rapporté The Guardian.

 

L’ancien ministre catalan des Affaires étrangères, Raul Romeva, l’ancien porte-parole du gouvernement régional, Jordi Turull, et l’ancienne ministre du Travail, Dolores Bassa, tous poursuivui pour les mêmes charges ont écopé 12 ans de prison. L’ancienne présidente du parlement catalan, Carme Forcadell, restera dérrière les barreaux pendant onze ans et demi. L’ancien ministre catalan de l’Intérieur, Joaquim Form, et l’ancien ministre des Territoires, Josepp Rull, ont été condamné une peine de 10 ans et six mois de prison. Les militants indépendantistes, Jordi Cuixart et Jordi Sanchez, vont également purger une peine de neuf ans.

 

Puidgemont toujours en exil, a appelé dans un post sur Twitter, ses partisans à se lever pour soutenir les politiciens emprisonnés. « Il est temps de réagir… pour l’avenir de nos fils et de nos filles. Pour la démocratie. Pour l’Europe. Pour la Catalogne », a-t-il déclaré.

Discours royal : le roi Mohammed VI tend la main à l'Algérie

Le Roi Mohammed VI a adressé, ce samedi, un discours à la Nation à l'occasion du 22e anniversaire de son accession au Trône de Ses glorieux ancêtres. Le Souverain a mis l'accent sur trois principaux s...

Fête du Trône : histoire d'une célébration

La pandémie de Covid-19 vient chambouler pour la 2e année consécutive les festivités de la fête du ...

Le Maroc moderne du roi Mohammed VI

Grâce à la vision éclairée du roi Mohammed VI, à ses instructions et ses orientations, le Maroc a p...

Le chef de la diplomatie israélienne bientôt au Maroc

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, se rendra au Maroc dans le cadre d’une visite officielle les 11 et 12 août. Selon Times of Israel, ce déplacement marquera l’inauguration off...

Affaire Pegasus : le Maroc poursuit ses contestations judiciaires

Après avoir porté plainte contre le Consortium Forbidden Stories et Amnesty International dans le c...

USA-Maroc : le partenariat des deux pays de plus en plus fort

Joey Hood, secrétaire américain d’État adjoint par intérim aux affaires du Proche-Orient, a loué le partenariat entre le Maroc et les États-Unis lors de sa visite à Rabat. Ce mercredi 28 juillet, Hood...