Aller au contenu principal

Discours du roi : les banques appelées à faciliter l’accès aux crédits

Sa Majesté le roi Mohammed V a prononcé ce vendredi un discours devant les membres des deux chambres à l’occasion du lancement de la nouvelle saison parlementaire. Le souverain a appelé les banques à s’ouvrir aux jeunes entrepreneurs en leur facilitant les procédures d’accès aux crédits et s’ouvrir davantage aux autoentrepreneurs et financer les petites et moyennes entreprises, mais pas que…

Par Mohamed Laabi, Publié le 11/10/2019 à 17:09, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Deux jours après la désignation officielle du nouveau gouvernement, Sa Majesté le roi Mohammed VI a prononcé ce vendredi un discours devant les deux chambres du parlement. Le monarque a insisté sur l’importance de bien étudier les projets et faire le suivi de leurs réalisations. « L’étape, qui s’amorce dès à présent, requiert une implication unanime, fondée sur une confiance redoublée, une volonté ferme d’œuvrer dans un esprit de collaboration et d’unité, une mobilisation vigilante, elle doit aussi se caractériser par le souci de transcender les vaines querelles et d’enrayer toute perte de temps et d’énergie », souligne-t-il.

 

SM Mohammed VI a rappelé le devoir de la classe politique à assumer sa responsabilité dans une conjoncture favorable en vue de répondre aux attentes des citoyens. « Vous devez aborder cette année législative dans la perspective de l’étape nouvelle dont nous avons esquissé les contours lors du dernier discours du Trône », déclare le souverain avant d’ajouter : « Si Notre souci a été de définir les défis essentiels ainsi que les enjeux économiques et développementaux majeurs de cette étape, la responsabilité de la classe politique, plus particulièrement celle du gouvernement, du parlement, des partis politiques, est de réunir les conditions favorables à son aboutissement ».

 

Par la suite, le roi s’est adressé au secteur bancaire incitant les banques à faciliter les procédures de crédit et à s’ouvrir aux autoentrepreneurs « le secteur bancaire national à un engagement plus ferme, à une implication positive plus vigoureuse dans la dynamique de développement que connaît notre pays. Cet effort doit porter spécifiquement sur le financement de l’investissement, l’appui aux activités productives, pourvoyeuses d’emplois et génératrices de revenus. Les banques doivent notamment simplifier et faciliter les procédures d’accès au crédit, s’ouvrir davantage aux autoentrepreneurs, financer les petites et moyennes entreprises Nous invitons le gouvernement et Bank Al-Maghrib, en coordination avec le groupement professionnel des banques du Maroc, à œuvrer à la mise au point d’un programme spécial d’appui aux jeunes diplômés, de financement des projets d’auto-emploi ».

 

À la fin de son discours, le souverain s’est tourné vers les Marocains en souligné que ce programme « n’atteindra pas ses objectifs si les citoyens bénéficiaires ne s’impliquent pas de manière responsable et ne respectent pas les engagements induits par les prêts contractés ».

Le Maroc moderne du roi Mohammed VI

Grâce à la vision éclairée du roi Mohammed VI, à ses instructions et ses orientations, le Maroc a p...

Le chef de la diplomatie israélienne bientôt au Maroc

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, se rendra au Maroc dans le cadre d’une visite officielle les 11 et 12 août. Selon Times of Israel, ce déplacement marquera l’inauguration off...

Affaire Pegasus : le Maroc poursuit ses contestations judiciaires

Après avoir porté plainte contre le Consortium Forbidden Stories et Amnesty International dans le c...

USA-Maroc : le partenariat des deux pays de plus en plus fort

Joey Hood, secrétaire américain d’État adjoint par intérim aux affaires du Proche-Orient, a loué le partenariat entre le Maroc et les États-Unis lors de sa visite à Rabat. Ce mercredi 28 juillet, Hood...

Le Malawi prévoit d’ouvrir un consulat à Laâyoune

Ce mardi 27 juillet, Eisenhower Nduwa Saxon Mkaka, ministre Malawi des Affaires étrangères, a annoncé, lors d’un point de presse avec son homologue marocain Nasser Bourita, la décision de son pays d’o...

L’UE cherche à maintenir de bonnes relations avec le Maroc

L’Union européenne (UE) considère le Maroc comme un partenaire régional essentiel, notamment au niv...