La DSGN arrête 2 suspects impliqués dans une sordide affaire de viol (1)

Temps de lecture : 3 minutes


La DSGN arrête 2 suspects impliqués dans une sordide affaire de viol

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Société , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

La police a arrêté, le mercredi 9 octobre, un homme et son épouse qui ont agressé sexuellement une jeune femme.

Temps de lecture : 3 minutes

La Direction générale de la sécurité nationale (DGSN) a annoncé dans un communiqué que la police avait arrêté les deux suspects à Salé, la ville jumelle de Rabat. Le prévenu âgé de 36 ans, travaillant comme vendeur ambulant avec sa femme de 26 ans, « a violé la victime avec une bouteille de bière », selon la déclaration. La police a ajouté que les deux suspects étaient sous l’influence de drogues et a retrouvé sur leurs téléphones cinq enregistrements vidéo documentant l’agression. « Cet acte criminel est motivé par la vengeance en raison d’une relation présumée entre l’homme et la victime », peut-on lire dans la déclaration. Les accusés sont actuellement en garde à vue pour complément d’enquête.



 



Ce drame n’est pas le premier de son genre. En effet en juillet 2019, une affaire similaire avait provoqué l’indignation des Marocains après que huit suspects ont violé une femme à Rabat. Ces derniers avaient également publié la vidéo du crime en ligne, causant une protestation à l’échelle nationale sur les réseaux sociaux. Le principal suspect a utilisé plusieurs dispositifs pour violer la victime, dont différentes bouteilles. L’incident brutal a entraîné la mort de la victime.



 



Le Maroc a été témoin de plusieurs affaires de viols choquantes ces dernières années. Les cas de harcèlement sexuel et de violence à l’égard des femmes sont de plus en plus fréquents. L’augmentation de ces crimes a conduit les militants des droits des femmes à exhorter le gouvernement à appliquer la loi 103-13 pour punir sévèrement toutes les personnes impliquées dans des agressions sexuelles, des violences domestiques et des harcèlements publics.



 



Toutefois, malgré l’entrée en vigueur de cette loi en septembre 2018, ces crimes persistent encore. Les activistes et les féministes estiment que rien changé depuis, car cette législation n’explique pas ce que les victimes doivent faire en cas de viol ni comment les services de sécurité doivent réagir en cas d’agression sexuelle.



 



Par ailleurs, l’avocate internationale des droits de l’homme Stephannie Wilman Bordat a déclaré à nos confrères de Maroc World News que ce texte ne peut être qualifié de « loi, car il ne comporte que 17 articles, il est donc extrêmement court et ne traite aucune des questions relatives aux violences sexuelles que les femmes et ONG marocaines défendent depuis plus dix ans ».



Recommandé pour vous

Trafic de nourrissons : arrestation d’une employé pharmacie à Casablanca

Temps de lecture : 1 minute

À Casablanca, les éléments de la brigade de la police judiciaire au district de Sidi Bernoussi …

Les contrôleurs aériens au Maroc en grève à partir du 8 octobre

Temps de lecture : 1 minute

Le Bureau national unifié des contrôleurs aériens a annoncé le début d’une grève à partir du 8 …

Marrakech : Lalla Hasnaa inaugure le Parc de l’Oliveraie de « Ghabat Chabab »

Temps de lecture : 2 minutes

La princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l&rsqu…

Terrorisme : démantèlement d’une cellule terroriste s’activant à Nador et à Melilia

Temps de lecture : 1 minute

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) a démantelé, ce mardi matin, une cellule …

Télécommunications : le Maroc réélu au Conseil de l’UIT et au Comité de règlement

Temps de lecture : 3 minutes

Le Maroc a été réélu, ce 3 octobre, pour un nouveau mandat (2023-2026), en tant que l’un des 4…

HCP : le Maroc compte 4,5 millions de personnes âgées en 2022

Temps de lecture : 4 minutes

À l’occasion de la journée internationale des personnes âgées, le Haut-Commissariat au plan (H…

Célèbre islamologue marocain, Mohamed Benchekroun est décédé à l’âge de 90 ans

Temps de lecture : 1 minute

Le Maroc vient de perdre, en la personne de Mohamed Benchekroun, une haute stature intellectuel…

DGSN : 20 individus interpellés pour liens présumés avec un réseau d’immigration illégale

Temps de lecture : 2 minutes

Les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) ont interpellé, vendredi 3…

Covid-19 : le Maroc lève les restrictions sanitaires aux frontières

Temps de lecture : 1 minute

Suite à la décision des autorités marocaines, les restrictions sanitaires (PCR ou pass vaccinal…

Le CNDH plaide pour l’accès des étrangers à la protection sociale

Temps de lecture : 2 minutes

Lors de son colloque organisé, jeudi 29 septembre, le Conseil national des droits de l’Homme (…

Covid-19 : prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 octobre 2022

Temps de lecture : 1 minute

Le Conseil de gouvernement a adopté, ce jeudi 29 septembre, un proje…

Inscription aux CPGE : lancement d’une opération exceptionnelle pour les bacheliers

Temps de lecture : 2 minutes

Une opération exceptionnelle pour l’inscription des élèves aux Classes préparatoires aux…