Aller au contenu principal

Centres d'appel fictifs : 100 employés et gérants arrêtés dans plusieurs villes du Maroc

Par H.L.B, Publié le 24/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Les services de la police judiciaire de Casablanca, Marrakech, Meknès, Oujda et Khénifra ont ouvert des enquêtes judiciaires sous la supervision du parquet compétent contre cent gérants et employés de centres d’appels fictifs. Ces derniers sont accusés d'"implication présumée dans l’exploitation de ces centres sans obtenir les autorisations légales, ainsi que dans le vol, le transfert et le piratage d’appels téléphoniques", explique la DGSN dans un communiqué.

 

Selon la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), les ravisseurs sont suspectés d’avoir appliqué un type d’escroquerie surnommée l’arnaque du "call back". Un procédé criminel qui consiste à appeler les victimes à partir d’un numéro enregistré à l’étranger en se contentant d’une seule sonnerie pour pousser la victime à rappeler. Une fois rappelée, la ligne était transférée vers à un centre d’appel fictif qui rallongeait la durée de la communication pour épuiser le solde des clients et faire payer à la société de télécommunication nationale, ayant reçu les sonneries suspectes, les frais d’appels en devise étrangère. Les sociétés télécom auraient subi des pertes de plus de deux millions de dirhams suite à cette escroquerie.

 

Les enquêtes et investigations techniques menées par les services de la police judiciaire, en coordination avec le service de lutte contre les crimes liés aux nouvelles technologies, ont permis de détecter ces actes criminels, localiser cinq centres d’appels fictifs dans plusieurs villes marocaines, et d’interpeler 94 employés de ces centres ainsi que six gérants suspectés de pirater, de transférer des communications internationales et d’escroquer des victimes, précise la même source dans un communiqué.

 

Plusieurs cas similaires d’escroqueries, survenus au Maroc, ont été signalés dans l’État de l’Utah aux États-Unis.


  • Partagez

Casablanca : décès d’un citoyen suite à l’effondrement d’une maison

Ce jeudi 6 août, une maison de trois étages s’est effondrée au quartier Al Masoudia - Sbata, à Casablanca. Cet incident qui a eu lieu au petit matin a fait un mort. Selon des témoignages sur place, le...

Covid-19 : de nouvelles mesures s’imposent

Le nombre quotidien de nouvelles contaminations au coronavirus est monté en flèche ces deux dernièr...

Enseignement : trois scénarios pour la reprise en septembre

À moins de quatre semaines du début de l’année scolaire 2020/2021, le ministère de l’Éducation nati...

Accès aux facultés de médecine : le concours commun d’accès assure l’égalité des chances

Ce mercredi 5 août, Saïd Amzazi, ministre de l’Éducation, a annoncé que le concours conjoint pour l’accès à la première année à la Faculté de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire s’est dérou...

Samsung dévoile cinq nouveaux appareils dans l’écosystème mobile Galaxy

Aujourd’hui, Samsung Electronics Co., Ltd. a organisé son tout premier événement virtuel Galaxy Unpacked diffusé en direct depuis la Corée pour présenter une nouvelle suite de dispositifs mobiles. Cin...

Affaire Omar Radi : le secret de l’instruction menacé

Ce mardi 4 août, Telquel a publié un article soulignant que le secret de l’instruction a été mis à mal dans l’affaire du journaliste Omar Radi, placé en détention à la prison casablancaise d’Oukacha p...