Aller au contenu principal

Les USA et la Corée du Nord reprennent les pourparlers nucléaires

La Corée du Nord et les États-Unis ont convenu de reprendre les négociations nucléaires ce week-end après une impasse de plusieurs mois sur une levée des sanctions en échange d’un désarmement, a déclaré mardi un haut diplomate nord-coréen.

Par Nora Jaafar, Publié le 01/10/2019 à 15:37, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Choe Son Hui, premier vice-ministre des Affaires étrangères de la Corée du Nord, a indiqué que les deux pays se réuniront vendredi pour des entretiens préliminaires avant de tenir samedi des discussions opérationnelles.

 

Dans un communiqué publié par l’agence de presse officielle coréenne officielle, Choe s’est dit optimiste quant à l’issue de la réunion, mais n’a pas précisé où elle aurait lieu. « Je m’attends à ce que les négociations au niveau opérationnel accélèrent le développement positif des relations RPDC-États-Unis », a affirmé Choe dans sa déclaration, en utilisant une abréviation pour le nom officiel de la Corée du Nord, la République populaire démocratique de Corée.

 

Par ailleurs, les États-Unis ont confirmé les pourparlers. « Je peux confirmer que les responsables américains et nord-coréens prévoient de se rencontrer dans la semaine prochaine. Je n’ai pas d’autres détails à partager sur la réunion », a déclaré la porte-parole du département d’État, Morgan Ortagus, qui voyagera à Rome avec le secrétaire d’État Mike Pompeo.

 

Les négociations nucléaires sont au point mort depuis des mois après le sommet de février dernier entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et le président Donald Trump à Hanoi, au Vietnam. Ces pourparlers ont échoué après que les États-Unis ont rejeté les demandes nord-coréennes visant à obtenir un allègement des sanctions en échange de la soumission partielle de leurs arsenaux nucléaires. La Corée du Nord a ensuite adopté une attitude agressive et a procédé à une série d’essais d’armes à courte portée qui ont été considérés comme une tentative de faire pression avant la reprise possible des négociations.

 

L’annonce de Choe est intervenue après que la Corée du Nord a salué Trump le mois dernier pour avoir proposé à Washington de poursuivre une « nouvelle méthode » pour les prochaines négociations nucléaires. La Corée du Nord a également apprécié la décision de Trump de congédier l’ancien conseiller de la sécurité nationale John Bolton, qui prônait le « modèle libyen » de dénucléarisation unilatérale pour mettre un terme au conflit avec le pays asiatique.

 

Le désarmement de la Libye en 2004 est considéré par la Corée du Nord comme une comparaison profondément provocatrice parce que le dirigeant libyen, Moammar Kadhafi, a été tué à la suite d’une action militaire soutenue par les États-Unis dans son pays sept ans après avoir abandonné un programme nucléaire rudimentaire qui était beaucoup moins avancé que celui de la Corée du Nord.

 

Le bureau du président sud-coréen Moon Jae-in, qui a fait pression pour la tenue du premier sommet entre Kim et Trump l’année dernière à Singapour, s’est félicité de l’annonce de Choe et a exprimé l’espoir que la reprise des pourparlers aboutira à des « progrès substantiels » dans la dénucléarisation et la stabilisation de la paix.

Un chercheur marocain contribue à la découverte des «plus récentes empreintes de dinosaures»

Une équipe internationale de chercheurs, dont le scientifique marocain Abdelouahed Lagnaoui, a découvert les «plus récentes empreintes de dinosaures d’Angleterre». Cette dernière a découvert les empre...

Le Maroc participera à Sea Breeze 2021

Après l’African Lion, le Maroc participera à Sea Breeze 2021, du 28 juin au 10 juillet prochain. En effet, la Marine royale a été invitée par les États-Unis à participer à ce grand exercice militaire ...

#FreeBritney : la saga judiciaire de Britney Spears ravive la campagne

Sous tutelle depuis plus de douze ans à la suite de troubles psychologiques, la chanteuse Britney Spears s’exprimera ce mercredi 23 juin devant le tribunal de Los Angeles. Lors de cette audience, la c...

Espagne : grâce pour neuf indépendantistes catalans

Ce lundi 21 juin, Pedro Sánchez, président du gouvernement d’Espagne, a annoncé qu’il allait proposer au Conseil des ministres d’accorder une grâce à neuf dirigeants indépendantistes catalans incarcér...

Décryptage de la situation politique en Libye

Dans ce podcast, Medi1 revient sur la situation politique actuelle en Libye notamment avec la réouverture de la route côtière entre l'est et l'ouest du pays. Un événement qui se produit quelques jours...

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères bientôt aux EAU

Pour sa première visite aux pays du Golfe, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, se rendra aux Émirats arabes unis (EAU) la semaine prochaine. Cette visite intervient aprè...