Aller au contenu principal

Les médicaments contenant de la Ranitidine retirés des pharmacies

La Direction des Médicaments et de la Pharmacie du Ministère de la Santé du Maroc a ordonné le mercredi 25 septembre le retrait de la « Ranitidine » après que des tests ont démontré qu’elle contient la substance N-nitrosodiméthylamine (NDMA).

Par Nora Jaafar, Publié le 26/09/2019 à 11:50, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

La direction a pris des mesures sur la base de rapports d’agences pharmaceutiques étrangères, dont la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis et l’Agence européenne des médicaments (EMA), a déclaré mercredi le ministère de la Santé.

 

Les études indiquent que cette substance est cancérigène. La Ranitidine est souvent utilisée dans les bloqueurs H2 pour réduire la quantité d’acide produite dans l’estomac des patients souffrant de brûlures d’estomac et d’ulcères gastriques.

 

Le ministère a ajouté qu’il mène les enquêtes nécessaires sur les médicaments contenant cette composante. Il vise à assurer le respect des normes internationales fixées par le Laboratoire national de contrôle des médicaments, accrédité par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Direction européenne pour la qualité des médicaments et des soins de santé (DEQM).

 

« La NDMA est présente dans certains aliments et dans l’eau, mais on ne s’attend pas à ce qu’elle cause de dommages lorsqu’elle est ingérée en très faibles quantités », explique l’énoncé.

 

Aux Etats-Unis, 14 lots de fabrication ont déjà été retirés, suite à un communiqué de presse de Sandoz Inc, le 23 septembre, indiquant la présence de N-nitrosodiméthylamine (NDMA) dans certains médicaments gastriques.

 

Au Maroc, la ranitidine est commercialisée sous les marques ACIDAC, PEP-RANI-AZANTAC-RANIMAT, EFITAC- RANITIL-ZANTAC, NORMACIDE.

 

Ces dernières années, le taux de mortalité due au cancer a augmenté au Maroc, en particulier à cause du cancer du col de l’utérus. En 2018, 2 465 femmes sont mortes du cancer du col de l’utérus. Le nombre annuel de décès résultant de ce type de maladie a presque doublé dans le pays entre 2012 et 2018, passant de 1 076 à 2 465, indue la coalition MENA pour l’élimination du VPH et le Centre Tunisien de la Santé publique.

La date de la prochaine rentrée scolaire révélée

Ce mercredi 23 juin, le département de l’Éducation nationale a publié un arrêté ministériel portant organisation de l’année scolaire 2021/2022. Selon ce document, cette dernière, qui placée sous le sl...

Coronavirus : le nombre de décès journalier en baisse

Ce mardi 22 juin à Rabat, Abdelkrim Meziane Bellefquih, le chef de la division des maladies transmissibles à la direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies, a présenté le bilan bimens...

Cannabis : ce qu’il faut savoir sur le CBD

Le cannabis est désigné par plusieurs appellations, notamment Marijuana, Haschich, weed, ganja, chanvre, herbe… Toutefois, chacune de ces appellations concerne un produit différent. La consommation de...

Euro 2020 : coup dur pour les bleus après la blessure de Dembélé

L’international français Ousmane Dembélé s’est blessé face à la Hongrie lors du second match de l’équipe de France à l’Euro 2020. La blessure du pensionnaire du FC Barcelone nécessitera un traitement ...

VivaTech : l’UM6P présente l’innovation technologique Made in Morocco

Du 16 au 19 juin, l’Université Mohammed VI polytechnique (UM6P), en partenariat avec le Groupe OCP, a représenté l’innovation technologique "Made in Morocco" à la cinquième édition de Viva Technology ...

Open Sky international lance la première école trilingue du Maroc

Dans un communiqué récemment publié, le groupe familial d’enseignement Open Sky international (OSI) a annoncé qu’il inaugure un premier établissement à Casablanca et déploie son offre d’enseignement t...