Aller au contenu principal

Saïd Bouteflika écope 15 ans de prison pour conspiration contre l’État

Le tribunal militaire algérien a condamné le frère de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika et trois co-accusés à 15 ans de prison, a rapporté mercredi l’agence de presse APS.

Par Nora Jaafar, Publié le 25/09/2019 à 11:57, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Saïd Bouteflika, considéré comme le véritable président depuis que son frère a été victime d’une attaque cérébrale paralysante en 2013, a comparu lundi devant le tribunal en compagnie de deux anciens chefs du renseignement et du président d’un parti politique.

 

Leurs condamnations sont les plus notables à ce jour. Elles font partie d’une série de poursuites engagées contre des politiciens et des hommes d’affaires, proches du président déchu. Les quatre accusés ont été condamnés pour « corruption », « atteinte à l’autorité de l’armée » et « conspiration » contre l’État dans le but de renverser le gouvernement.

 

L’ancien ministre de la Défense Khaled Nezzar a en effet indiqué que lors des manifestations contre le leader vétéran, Saïd Bouteflika a rencontré les autres accusés pour négocier l’instauration de l’état d’urgence et le licenciement du général Ahmed Gaid Salah, chef des armées. Les avocats de la chef du Parti du Travail, Louisa Hanoune, ont admis avoir rencontré le frère du président et le général Mohamed Mediene le 27 mars, un jour après que Gaid Salah a publiquement demandé au président affaibli de quitter son poste.

 

Hanoune, Mediene (qui a dirigé pendant 25 ans les services secrets) et le général Athmane Tartag, ont tous été condamnés à une peine de15 ans aux côtés de Saïd Bouteflika. Tandis que Nezzar, son fils Lofti et un ancien homme d’affaires, Farid Benhamdine, ont écopé de 20 ans de prison in absentia, indique APS.


 

Pour rappel, les élections présidentielles sont prévues pour le 12 décembre, mais les manifestants continuent à réclamer des réformes politiques et la destitution des fidèles de l’ancien président, dont le chef de l’armée Gaid Salah, qui est devenu le leader de l’Algérie après la chute de Bouteflika.

L'Armée de terre américaine célèbre son anniversaire au Maroc

Ce lundi 14 juin à Agadir, l’Armée de terre américaine a célébré l’anniversaire de sa création, qui coïncide cette année avec l’exercice combiné maroco-américain African Lion 2021. Ainsi, une cérémoni...

Chambre des représentants : approbation en commission du projet de loi relatif à l’usage licite du cannabis

Ce lundi 14 juin, la Commission de l’intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants a adopté le projet de loi N° 13.21 relatif à...

L’Algérie met fin à l’accréditation de France 24

Ce dimanche 13 juin, le ministre de Communication et porte-parole du gouvernement algérien, Ammar Belhimer, a annoncé que l’Algérie retire l’accréditation de France 24 en raison de «l’hostilité manife...

Espagne-Maroc : quid de la concession du gazoduc Maghreb-Europe ?

Après avoir exclu l’Espagne de l’opération Marhaba 2021, le Maroc aurait interrompu les négociation...

Le Roi demande des prix raisonnables pour le transport des MRE

Le roi Mohammed VI a demandé à l’ensemble des intervenants dans le domaine du transport aérien, en particulier la RAM et aux différents acteurs du transport maritime, de veiller à pratiquer des prix r...

Mesures sanitaires : une actualisation chaque 2 semaines

La situation épidémiologique au Maroc est maîtrisée, a affirmé ce jeudi le chef de l'exécutif, Saad Dine El Otmani, lors de l'ouverture de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement. El Otm...