Aller au contenu principal

BMCE rejoint la lutte pour le climat et la durabilité

Par H.L.B, Publié le 23/09/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

New York, le 22 septembre 2019 - BMCE Bank of Africa est depuis hier, l’un des signataires fondateurs des Principes Bancaires Responsables, s’engageant à aligner stratégiquement ses activités sur les Objectifs de Développement Durable et l’Accord de Paris sur les changements climatiques.

 

En signant les Principes Bancaires Responsables, BMCE Bank of Africa rejoint une coalition de 130 banques dans le monde, représentant plus de 47 000 milliards USD d’actifs, en s’engageant à jouer un rôle crucial dans la réalisation d’un avenir durable.

 

Ayant lieu au début de l’Assemblée générale des Nations Unies, le lancement officiel des Principes Bancaires Responsables marqué le début du partenariat le plus important à ce jour entre le secteur bancaire mondial et les Nations Unies.

 

« Les Principes Bancaires Responsables des Nations Unies sont un guide destiné au secteur bancaire mondial pour réaliser une économie de développement durable. Les Principes créent la responsabilisation qui permet de concrétiser la responsabilité, et l’ambition qui peut motiver l’action », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, lors de la cérémonie de lancement, à laquelle ont participé les 130 signataires fondateurs et plus de 45 de leurs PDG.

 

Comme indiqué dans les Principes Bancaires Responsables, BMCE Bank of Africa est convaincue que « seule une société inclusive fondée sur la dignité humaine, l’égalité et l’utilisation durable des ressources naturelles peut permettre à nos clients, entreprises et entreprises de prospérer ».

 

En adhérant aux Principes, nous nous engageons à « utiliser nos produits, nos services et nos relations pour accompagner et accélérer les changements fondamentaux de nos économies et de nos modes de vie nécessaires pour assurer une prospérité partagée aux générations actuelles et futures ».

 

« Un secteur bancaire qui prévoit les risques liés au changement climatique et à d’autres défis environnementaux peut non seulement faciliter la transition vers des économies sobres en carbone et résilientes au changement climatique, il peut également en bénéficier », a déclaré Inger Andersen, Directeur exécutif des Programmes des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE). « Lorsque le système financier déplace son capital des investissements bruts en ressources vers des investissements qui privilégient la nature, tout le monde y gagne à long terme ».

 

Les Principes Bancaires Responsables s’appuient sur un cadre de mise en œuvre et de responsabilisation solide. En les signant, BMCE Bank of Africa s’engage à faire preuve de transparence quant à son impact positif et négatif sur les populations et la planète. BMCE Bank of Africa se concentrera là où il aura le plus grand impact — dans son cœur de métier — et fixera, publiera et mettra en œuvre des objectifs ambitieux pour renforcer les effets positifs et traiter les éventuels impacts négatifs conformément aux objectifs mondiaux et locaux.

 

BMCE Bank of Africa soutient la transformation du secteur des services financiers basée sur l’impact, et nous avons rejoint la communauté des Principes Bancaires Responsables pour mieux définir, intégrer et suivre des objectifs alignés sur les Objectifs de Développement Durable et une croissance durable en Afrique », a déclaré Othman BENJELLOUN, Président-Directeur Général de BMCE Bank of Africa.

 

Les Principes Bancaires Responsables fourniront à BMCE Bank of Africa un cadre efficace pour identifier et saisir systématiquement les nouvelles opportunités commerciales créées par la nouvelle économie de développement durable, tout en permettant à la banque d’identifier et de gérer efficacement les risques associés.


  • Partagez

Lutte contre le Coronavirus : le Maroc "très proche du succès"

Après plus de deux mois et demi de confinement, le Maroc se dirige vers la levée de cette mesure le...

Une médiation nécessaire entre les écoles privées et les parents d'élèves

L’ambiance est tendue entre les parents d’élèves et les directeurs d’écoles privées. La raison ? Le...

Rapatriement des Marocains : Ait Taleb temporise mais rassure

Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé a déclaré jeudi devant la commission des secteurs sociaux qu...

Les cafés et restaurants autorisés à rouvrir

Fermés depuis le 16 mars dernier, les cafés et les restaurants sont autorisés à rouvrir à partir de ce vendredi 29 mai. C’est ce qu’a annoncé le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie ...

Khalid Aït Taleb défend l’utilisation de la chloroquine pour traiter le Covid-19

Alors que l’hydroxychloroquine, traitement supposé efficace contre le Covid-19, fait débat, le Maro...

Tadamoncovid : 2 millions de réclamations enregistrées en une semaine

Ce mercredi 27 mai, le Comité de veille économique (CVE) a publié un communiqué indiquant que depuis le 21 mai, près de deux-millions de réclamations des ménages du secteur informel ont été enreg...