Aller au contenu principal

L’Ambassadeur des Émirats arabes unis quitte le Maroc

Par H.L.B, Publié le 23/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Ali Salem Al Kaabi, ambassadeur des Émirats arabes unis à Rabat, en poste depuis moins d’un an, a quitté la semaine dernière le Maroc de manière urgente. Un départ qui ferait suite à une demande urgente d’Abou Dhabi.

 

Selon le quotidien Akhbar Al Yaoum de ce mardi, la vraie raison de ce rappel demeure encore inconnue. Les E.A.U. comme le Royaume n’ont présenté aucune explication quant aux raisons de ce départ précipité de Rabat.

 

Notons que Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la coopération, avait procédé à une tournée dans le Golfe le 8 avril dernier. Il s’est rendu au Koweït, au Qatar et à Bahreïn, mais n’est pas allé aux Émirats arabes unis…

Affaire à suivre …


  • Partagez

Session printanière du parlement : une panoplie de sujets au menu

C’est officiel, la session du printemps de la Chambre des représentants s’ouvrira vendredi 10 avril...

Le ministre de l’Intérieur exhorte les Marocains à respecter l’état d’urgence

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a exhorté les Marocains à respecter les mesures adop...

Le décret-loi instaurant l’état d’urgence adopté à l’unanimité en Commission

Ce lundi 23 mars, la commission de l’Intérieur des collectivités locales du logement et de la politique de la ville à la Chambre des représentants a adopté à l’unanimité le décret-loi 2.20.292. Adopté...

Fête de l’indépendance en Tunisie : le roi Mohammed VI félicite Kais Saïed

Ce vendredi 20 mars, la Tunisie fête le 64e anniversaire de l’indépendance, un évènement majeur de l’histoire du pays marquant la fin de la colonisation française et le début de la Tunisie moderne. À ...

Parlement : l’heure est à l’union contre le Coronavirus

Une fois n’est pas coutume, la majorité gouvernementale s’est alliée à l’opposition dans la bataill...

La digitalisation de la Justice s’accélère

Dans une circulaire, le ministère de la Justice a appelé les présidents des tribunaux à n’accepter ...