Aller au contenu principal

Remaniement ministériel : les nouvelles rumeurs

Par Mohamed Laabi, Publié le 17/09/2019 à 12:07, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani a informé les secrétaires généraux du PPS, RNI, MP et UC que les listes finales des profils susceptibles de faire partie du prochain gouvernement doivent être délivrées au plus tard la semaine prochaine. El Othmani déposera par la suite ledit dossier au cabinet royal pour qu’il soit traité avant de recevoir le retour final du roi Mohammed VI.

 

Entre-temps, plusieurs rumeurs circulent sur une formation ministérielle réduite et des postes de secrétaires d’État éliminés.

 

Moins de ministres et un seul poste de secrétaire d’État retenu

Douze départements connaitront un changement et au moins six nouveaux ministres seront nommés. Un seul poste de secrétaire d’État sera retenu, mais on ne sait pas lequel, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia. La même source affirme que le ministère de la Santé sera confié à un technocrate et que le PPS quittera la majorité.

 

Lahcen Daoudi, Jamila Daoudi et Mustapha El Khalfi menacés

Vendredi dernier lors de l’assemblée générale constitutive de la Fondation Abdelkrim Al Khatib à Rabat, le chef du gouvernement a insinué que 3 ministres de son parti quitteront le gouvernement. El Othmani a fait allusion au ministre de la Communication Mustapha El Khalfi, au ministre chargé des affaires générales et de la Gouvernance Lahcen Daoudi, et à Jamila El Moussali, secrétaire d’État chargée de l’Artisanat et de l’Économie sociale.

 

Par ailleurs, chaque parti de la majorité risquerait de perdre un poste ministériel, et le RNI en perdrait deux. Les médias marocains rapportent également que Aziz Rabbah et Abdelkader Amara seront maintenus à leur poste même si le rapport de la Cour des comptes a fustigé leurs ministères. Le PPS n’aurait donc plus qu’un seul ministre dans le prochain gouvernement.

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...

Le Conseil de coopération du Golfe exprime son soutien au Maroc

Ce mercredi 16 juin à Riyad, le conseil ministériel du Conseil de coopération du Golfe (CCG) a tenu sa 148e session. À l’issue de cette réunion, le CCG a publié un communiqué dans lequel il souligne l...

Arrivée du chef du mouvement Hamas au Maroc

Une première. Ce mercredi 16 juin à Rabat, Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, ainsi que d’autres politiciens marocains ont reçu Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, accompagné par une...

Maroc-Espagne : entre préoccupations et fake news

La responsable de la diplomatie espagnole a récemment exprimé son intention de rester discrète au s...

Sahara : le plan d’autonomie est la seule et unique solution, selon Omar Hilale

Dans un discours prononcé lundi devant le Comité des 24 de l’Organisation des Nations unies (ONU), le représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a réaffirmé que le plan d’autonomie ...